Leçons de niveau intermédiaire

Bombarde/La pince - Le souffle

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
La pince - Le souffle
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Bombarde
Chap. préc. :Présentation
Chap. suiv. :Doigté
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Bombarde : La pince - Le souffle
Bombarde/La pince - Le souffle
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Pour obtenir un son agréable à la bombarde, la pince des lèvres sur l'anche ainsi que la façon de souffler dans l'instrument sont deux éléments essentiels.

On donne ici quelques conseils fondamentaux. Ils n'ont cependant de sens que si le sonneur prend soin d'écouter le son produit afin de prendre soin de ne pas acquérir de mauvaises habitudes qui nuiraient à la qualité du rendu sonore.

Prise en bouche de l'anche[modifier | modifier le wikicode]

Deux points sont ici fondamentaux :

  • Les lèvres doivent être posées le plus près possible du bord de l'anche. Chez les jeunes sonneurs, un mauvais réflexe est de pincer l'anche au plus près du fil serrant les lamelles. Cette mauvaise habitude doit être combattue dès le début de l'apprentissage. Le son en sera plus ample, l'effort à fournir réduit et cela facilitera la passage à l'octave supérieure ;
  • La pression des lèvres sur l'anche doit être la plus légère possible : suffisante pour que tout l'air expulsé par le sonneur passe dans l'anche mais pas plus. En effet, plus la pince est forte, plus le son est étouffé.

Le souffle[modifier | modifier le wikicode]

Il faudra systématiquement veiller à souffler de façon continue et régulière.

En effet, une variation dans la puissance du souffle entraîne une variation de hauteur de la note jouée. Cette variation de hauteur est très sensible (même pour une oreille non experte dans le cas d'une note tenue comme une blanche).

Technique de souffle[modifier | modifier le wikicode]

La bombarde est un instrument qui demande une puissance de souffle assez importante. En conséquence, il est important d'acquérir dès le début une bonne technique de souffle.

Contrairement à un réflexe qui pourrait sembler naturel, il faut gérer le souffle avec le ventre et non avec la cage thoracique. Souffler en comprimant progressivement le ventre appuie sur le diaphragme et permet d'obtenir un souffle constant, puissant et long.