Leçons de niveau 11

Biosynthèse des protéines/Le mécanisme de synthèse des protéines

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Le mécanisme de synthèse des protéines
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Biosynthèse des protéines
Chap. préc. :Les étapes de la synthèse des protéines
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Biosynthèse des protéines : Le mécanisme de synthèse des protéines
Biosynthèse des protéines/Le mécanisme de synthèse des protéines
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

La transcription[modifier | modifier le wikicode]

L'ARN messager (ARNm) possède un seul brin. Il a la taille du gène codant la protéine et a le même nombre de bases ou de nucléotides. Dans l'ARNm, l'uracile (U) remplace la thymine. L'ARN messager est synthétisé à partir d'un brin de l'ADN servant de modèle au brin transcrit.

Les ARN polymerases (ARNpol) ont des enzymes responsables de la transcription. L'ARNpol se fixe sur l'ADN et le déroule là où commence le gène. L'ARNpol assemble les nucléotides de l'ARN messager de manière complémentaire au brin transcrit. L'ARNm complémentaire au brin transcrit est donc identique au brin non transcrit.


Schéma représentant la transcription

L'ARNpol se fixe sur l'ADN
L'ARNm est synthétisé à partir d'un brin d'ADN
L'ARNm se détache une fois synthétisé ainsi que l'ARNpol


La traduction[modifier | modifier le wikicode]

Suite à la transcription arrive la traduction étape de synthèse des protéines. Lors de celle-ci, on assiste à trois étapes :

  • Initiation : une sous-unité du ribosome se fixe sur l'extrémité de l'ARNm. L'ARNt transporte les acides aminés ainsi que des anticodons c'est-à-dire un codon complémentaire par complémentarité des bases azotées à celui étant sur l'ARNm. Le ribosome et la sous-unité se déplacent jusqu'à ce qu’ils parviennent au codon AUG, codant la méthionine : ce codon est le codon initiateur. Une autre sous-unité ribosomiale vient alors se poser sur ce codon. La synthèse commence.
  • L'élongation : le ribosome se déplace alors de codon en codon au niveau de l'ARNm, et associe chaque codon à un ARNt lui correspondant qui apporte le bon acide aminé au bon endroit. Ce nouvel acide aminé est relié au peptide en cours d'élongation grâce à une liaison peptidique créée par un ribozyme.
  • La terminaison : quand le ribosome parvient au niveau d'un codon stop (il en existe 3 dans tout le code génétique : UGA, UAG ou UAA, ne correspondant à aucun acide aminé), il y a action des facteurs de terminaison.