Leçons de niveau 10

Automatisation des tâches (Mac)/Automator

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Automator
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Automatisation des tâches (Mac)
Chap. préc. :L'automatisation, définition
Chap. suiv. :Applescript

Exercices :

Créer une image disque
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Automatisation des tâches (Mac) : Automator
Automatisation des tâches (Mac)/Automator
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Automator est une application de MacOS X qui permet d'automatiser des tâches telles que le tri de fichiers ou leur modifications (alors qu'Applescript ne s'intéresse qu'aux processus d'applications). Il se distingue par sa facilité d’utilisation et son interface. Malheureusement, son champ d'action reste limité aux grandes applications de mac : Safari, Finder, Mail, iTunes ainsi que la suite Windows Office et Adobe (Applescript touche à un plus grand nombre d'applications).

Le but de ce chapitre est d’aborder l'architecture d'Automator, et de débuter dans l'automatisation.

Architecture d'automator[modifier | modifier le wikicode]

Pour lancer Automator, vous pouvez aller dans le dossier Applications ou effectuer une recherche via Spotlight. Une fois lancé, un écran d'accueil vous demandera ce que vous voulez faire : créer un processus, une application, un service, une action de dossier ou des modules d'impression, de transfert. Nous allons nous limiter à une liste restreinte d'actions :

  • Le processus : c’est un ensemble d'action qui permettent de réaliser une tâche d'automatisation, on peut le modifier.
  • L'application : c’est un processus construit de sorte qu’il n'est plus modifiable.
  • Le service : c’est un processus qui s'intègre au sein d'une application. Vous en connaissez peut-être : cliquez sur l'item "Safari" (en haut à gauche), dans le sous menu "Services" vous pouvez capturer l'écran, ou importer une image. Automator nous permet de créer des services et de les intégrer directement dans l’application de notre choix. On peut, par exemple, créer un service d'envoi de message via Mail, intégrant une capture d'écran de Safari, puis l'intégrer dans l'onglet Services de Safari.
  • L'action de dossier : le processus que l’on veut créer a pour objet un dossier : on peut créer un processus qui nous avertira d'une modification de dossier...

Les exemples développés sont des processus, mais on peut les enregistrer sous forme d’applications ou de services.

Sélectionnez donc l'item "Processus".

Vous voilà dans l'environnement classique d'Automator : à gauche, une série d'Actions, classées en fonction des applications concernées (en majorité des applications mac), et de la fréquence d’utilisation. À droite, une fenêtre vous invite à glisser des actions pour créer un processus. En bas se trouvent deux fenêtres : une de description de l'action, et une autre actuellement vide, qui servira lors du lancement du processus (afin de détecter les erreurs, ou de présenter les résultats de notre processus).

Il existe également un sous menu Variables, que nous n'aborderons pas pour l'instant.

Exemple 1 : trier ses photos[modifier | modifier le wikicode]

Nous venons d’aborder rapidement l'architecture d'Automator, passons à présent à la construction de processus !

Vous rentrez de vacances, avec un milliers de photos à trier, elles sont toutes intitulées 2544377.png ou dans le même genre, ce qui n’est pas très pratique... Automator va permettre de les renommer sur le modèle 2010-06-05-Photo XXX ou bien Noël 2008-XXX (par exemple). Tout ce qui vous faut est un dossier de photos non triées !

Voici les actions nécessaires (dans l'ordre) :

  1. Demander des éléments du Finder
  2. Renommer les éléments du Finder : Rendre séquentiel
  3. Renommer les éléments du Finder : Ajouter date ou heure
  4. Afficher les éléments du Finder

Ouvrez Automator, et dans l'espace de recherche entrez "Demander des éléments du Finder", puis glisser l'action dans le champ de droite : Le champ "Invite" permet de rentrer un texte de présentation, à défaut "Choisir un élément du Finder", le champ "Commencer à :" est le point de départ de la recherche Finder (à défaut le bureau), et le champ "Type" restreint la recherche à un type de document : fichier ou dossier.
Cette action ouvre un panel de recherche Finder intitulé "Choisit un élément du Finder" qui commence au bureau et qui permet de sélectionner n’importe quel fichier ou dossier.

Nous allons donc modifier le point de départ : choisissez le dossier qui contient toutes vos photos (Images par exemple), puis le type de documents : choisissez "Fichiers", enfin, activer la fonction "Autoriser des sélections multiples".

Ajoutons à notre processus une nouvelle action : "Rendre les noms d'éléments du Finder séquentiels" : vous trouverez l'action en effectuant la recherche, ou en naviguant dans la fenêtre des actions (application "Finder"). Puis, glissez-le sous la première action. Sélectionnez dans le premier champ "Rendre séquentiel", puis activer "nouveau nom" et entrez dans le champ de saisie "Photo". Dans "placer le numéro" choisissez "après le nom" et entrez "1" dans "Commencer les numéros à". Dans le champ de saisie "séparés par" choisissez "tiret" et cocher la fonction "Transformer tous les nombres en nombre de "X" chiffres", en remplaçant X par 2. Automator vous montre la structure que vous obtenez : "Photo-01.xxx"

Enfin, terminons notre processus en ajoutant une date à nos éléments, rendus séquentiels : une nouvelle fois, choisissez l'action "Ajouter la date ou l’heure à des noms d'éléments du Finder" dans la fenêtre des actions et glissez-la sous les actions précédentes.
sélectionnez les éléments suivant, dans les champ de recherche : "Ajouter date ou heure", Date/heure : "de création", Emplacement "après le nom", Séparateur : "tiret", Format "jour mois année", séparateur "barre oblique". Automator vous montre la structure obtenue : "Nom Elément-9/5/2010.xxx"
Pour visionner le résultat de votre processus directement, ajoutez l'action "Afficher les éléments du Finder", votre processus est complet !

La structure finale de votre processus est prête.

À présent, lancez-le : cliquez sur la touche Exécuter.

Choisissez vos photos (en utilisant la fonction sélection multiple) puis "Ok" : le processus se lance et vos photos sont renommées !

Vous pouvez le modifier à votre guise !

Exemple 2 : modifier des PDF[modifier | modifier le wikicode]

De la même façon, voici deux processus de traitement de PDF :

  • Le premier permet de créer un PDF à partir d'une sélection d'Images (qui se trouvent dans un dossier nommé

"Traitement des PDF" :

  • Le second est plus complexe : nous cherchons à modifier des pages de PDF avec le logiciel Adobe Photoshop CS4, pour faciliter la reconstruction du PDF, nous renderons séquentiels les pages extraites et nous associerons les fichiers obtenus à l’application (pour éviter de lancer Aperçu à chaque fois que l’on clique dessus). Les éléments sont copiés dans un dossier nommé "Traitement des PDF". Pour reconstruire le PDF, on utilisera le processus précédemment construit.

Exemple 3 : intégrer un script Applescript[modifier | modifier le wikicode]

Exemple 4 : la suite d'installation[modifier | modifier le wikicode]

( + images disques)