Autisme CAA Approfondissement Rappel sur les notions de CAA

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Définition[modifier | modifier le wikicode]

Temps de visionnage : 1mn30s

Synopsis[modifier | modifier le wikicode]

L’experte donne ici une définition de la CAA. Elle propose également quelques exemples concrets pour faciliter la compréhension.

Vidéo de la formation[modifier | modifier le wikicode]

Pages du PowerPoint de l'experte[modifier | modifier le wikicode]

La CAA[modifier | modifier le wikicode]

« La CAA recouvre tous les moyens humains et matériels  permettant de communiquer autrement ou mieux qu’avec les modes habituels et naturels, si ces derniers sont altérés ou  absents.

Elle vient compenser ou remplacer un manque ou une grande  déficience de parole, un défaut de langage impactant la  communication, pour la faciliter sous ses 2 versants expressifs et réceptifs ». Cataix-Nègre, E (2011). Communiquer autrement. Editions Solal.

Les procédures de CAA sont destinées aux personnes

  • Soit qui ne s’expriment pas du tout verbalement ;
  • Soit qui s’expriment un peu, mais donc la parole n’est pas suffisamment intelligible pour être comprise ;
  • Soit qui présentent des difficultés de compréhension  verbale importante.

Intérêt de la CAA dans les TSA[modifier | modifier le wikicode]

Temps de visionnage : 3mn

Synopsis[modifier | modifier le wikicode]

Chez une personne avec des TSA, la communication est altérée. Utiliser des outils de CAA empêche une personne avec des TSA de passer par des comportements non adaptés pour communiquer mais n’altère pas le développement de leur oralisation.

Vidéo de la formation[modifier | modifier le wikicode]

Pages du PowerPoint de l'experte[modifier | modifier le wikicode]

Interêt de la CAA[modifier | modifier le wikicode]

  • Au niveau réceptif : aide pour comprendre
    • L’environnement ;
    • Les messages verbaux ;
    • Les messages non verbaux.
  • Au niveau expressif : aide pour  exprimer
    • Ses besoins, désirs, émotions  faire ;
    • Des commentaires ;
    • Poser des questions.
  • Sans  une  méthode efficace, les seules réponses disponibles pour les enfants non verbaux, et avec lesquelles ils pourraient obtenir les mêmes résultats, sont des comportements non adaptés, perturbateurs, destructeurs, agressifs ou d'auto-mutilation ;
  • La recherche depuis ces 25 dernières années a montré que
    • Les systèmes alternatifs de communication n'inhibent pas le développement de la parole ;
    • Leurs utilisations augmentent les chances de développement ou l'amélioration de la parole.
  • D’un point de vue éthique, nous avons l’obligation  de fournir un mode de communication aux personnes avec qui nous travaillons ;
  • MAIS cette mise en place de CAA et son estompage  possible doivent être effectués par des  professionnels formés et expérimentés ;
  • Avoir un moyen de communication, c’est une priorité !
    • Pour mieux comprendre l’environnement ;
    • Pour interagir davantage avec.
< Précédent| Suivant >