Leçons de niveau intermédiaire

Art préhistorique/Introduction

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Introduction
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Art préhistorique
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Art pariétal
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Art préhistorique : Introduction
Art préhistorique/Introduction
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

La Préhistoire[modifier | modifier le wikicode]


Les premières manifestations discrètes de l'art préhistorique datent de la fin du Paléolithique moyen (Âge de la Pierre].

L'Âge de la Pierre est divisé en trois parties:


L'art préhistorique est le fait d'hommes modernes (Homo sapiens) mais aussi de Néandertaliens (découvertes de la Grotte de Gorham).

L'art a trois fonctions dans la Préhistoire:

  • Religieuse: reflet d'une croyance opposant masculin et féminin / vénération de la fertilité féminine / sépultures et tumulus / amulettes, statues
  • Ostentatoire: colliers, ornements portés pour distinguer le rang ou la fonction d'une personne (souvent hommes – chef, guerrier, chasseur...)
  • Esthétique: décorations et objets du quotidien (céramiques, armes, lampes brûloir...) / peintures rupestres (en extérieur) et pariétales (en intérieur)

Jusqu'à l'apparition des premières céramiques, les objets d'art sont sculptés souvent dans des roches ou de l'ivoire et ne mesurent que quelques centimètres.

La forme féminine est très représentée, souvent anonyme mais avec des attributs sexuels protubérants et très mis en valeur (seins, hanches, ventre, appareil génital) représentant sa fécondité et sa fonction reproductrice.

Les œuvres de l'époque représentent aussi la réalité telle qu'elle était, par exemple, des scènes de chasse et des troupeaux d'animaux étaient fréquentes en peinture. On retrouve peu de représentation des auteurs de ces œuvres, elles ont bien souvent la forme de traces de mains.

Quelques œuvres[modifier | modifier le wikicode]

  • Dame de Brassempouy / - 29 000 à – 25 000 / ivoire de mammouth / Landes / Rare représentation d'un visage de femme / très simple mais chevelure détaillée
  • «Vénus» de Willendorf / -24 000 à – 22 000 / calcaire / Autriche / Pas de visage, corps exagéré représentant la fertilité de la femme
Dame de Brassempouy
«Vénus» de Willendorf
La Vénus de Laussel, l'une des plus célèbres Vénus paléolithiques.
La Vénus de Hohle Fels, première manifestation attestée de l'art figuratif.
  • Figurine en «losange» / - 28 000 / Fonctions reproductrices / anonymat, symbole
  • Colliers
Collier néolithique de perles en stéatite
  • lampe brûloir / - 18 000 / grès
Propulseur sculpté (Grotte du Mas d'Azil)
  • Propulseurs de lance / Bois de renne
  • 3 chevaux / - 15 000
  • Faon aux oiseaux / - 13 000
  • Cheval en ronde bosse Tête de cheval / – 17 000 à – 10 000
  • Grotte du Pech Merle (France) / Paroi des chevaux ponctués / -27 000 à – 20 000
  • Grotte de Lascaux (France) / - 17 000 / Salle des Taureaux, Panneau de la Licorne Pigments naturels. Profondeur et proportions impressionnantes pour ce type de support.
Grotte du Pech Merle
Grotte de Lascaux
barranc de la Valltorta (Espagne)
  • Vases à décor rubané / terre cuite / - 5 500 à – 4 800 / Alsace
  • Art néolithique
  • Statuettes féminines / -4 500 à – 3 500, terre cuite / Sorel Moussel - 5 000, Bulgarie /

Hanches très exagérées / Plus réaliste et visage représenté / Peu réaliste / Symbolique

  • Alignements de Carnac / - 4 500 / Bretagne / Fonction religieuse (Solstices) / 4km de pierres.
Alignement du Ménec (Carnac)
Carte des statue-menhirs en Europe

Notes[modifier | modifier le wikicode]