Leçons de niveau 11

Aquifère/Porosité

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Porosité
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Aquifère
Chap. préc. :Classification géologique
Chap. suiv. :Emmagasinement
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Aquifère : Porosité
Aquifère/Porosité
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Définitions[modifier | modifier le wikicode]

Il existe différentes porosités en hydrogéologie, classées selon une logique permettant de comprendre les écoulements et les réserves disponibles d'eau souterraine. Cette classification, dont les différents termes sont définis ci-dessous, est différente de la classification des géologues qui suit une logique proche de la sédimentologie, la diagénese et la tectonique.

Porosité de fracture[modifier | modifier le wikicode]

Illustration de la porosité de fissures

Du fait des différentes contraintes qui agissent sur la géologie (contraintes tectoniques, thermiques, géotechniques ... ) la géologie est affectée par de nombreuses fissures et fractures dont la géométrie et la position varient. Ces fractures ne sont pas nécessairement ouvertes et si elles le sont elles ne sont pas nécessairement vides (des produits de dissolution ou des mineralisations peuvent par exemple les remplir). Le rapport du volume du vide des fractures sur le volume total de la roche définit la porosité de fissures.

Porosité d'interstices[modifier | modifier le wikicode]

Illustration de la porosité d'interstices

Par opposition a la porosité de fissures, la porosité d'interstices définit communément (et bien que son nom ne l'indique pas précisément) la porosité granulaire - c’est donc un terme réservé aux milieux granulaires comme (parfois) les graviers, sables, siltites, argiles, grès, craies, les sols et bien d'autres.

Porosité efficace[modifier | modifier le wikicode]

La porosité efficace est celle qui est occupée par l'eau qui s'écoule, c’est donc celle qui devrait intéresser en premier les hydrogéologues ! La définition exacte de la porosité efficace est le volume d'eau qui est extrait par gravité, sur le volume total — et le milieu doit être initialement saturé en eau — cette définition exclut l'eau liée de la porosité efficace. Elle est exprimée en pourcentage.

Porosité cinématique[modifier | modifier le wikicode]

La porosité cinématique est conceptuellement proche de la porosité efficace mais diffère par sa définition : c’est le rapport de la vitesse de Darcy (calculée suivant la loi de Darcy sur une section A) sur la vitesse réelle d'écoulement de l'eau (au travers de la section efficace, soit une fraction de la surface A).

Porosité ouverte[modifier | modifier le wikicode]

Illustration de la porosité ouverte

La porosité ouverte c’est le volume non rocheux (volumes total de liquides et de gaz) qui est connecté et peut donc, entre autres, participer a l'écoulement.

Porosité totale[modifier | modifier le wikicode]

La porosité totale c’est le volume total non rocheux (volumes de liquides et de gaz) qui est lié ou non.

Porosité résiduelle, close ou fenestrée[modifier | modifier le wikicode]

Illustration de la porosité résiduelle, close ou fenestrée

Par opposition à la porosité ouverte, c’est la porosité qui ne participent pas a la perméabilité, du fait que le vide en question est isolé du réseau d'écoulement de l'eau souterraine. On peut différencier la porosité complètement isolée dans un vide clos (porosité close ou fenestrée) et la porosité imparfaitement isolée (résiduelle).