Approche géostratégique des espaces maritimes d'aujourd'hui/Fiche/Plan et arguments

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fiche mémoire sur la géostratégie maritime
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Fiche : Plan et arguments
Approche géostratégique des espaces maritimes d'aujourd'hui/Fiche/Plan et arguments
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.



L'essentiel à retenir se trouve dans cette fiche, destinée à la révision après la relecture du cours (c'est pour cela qu’il n'y a pas ici de lien vers les articles wikipédia). N'hésitez pas à améliorer cette fiche, surtout si vous la simplifiez. Vous pouvez consulter aussi des exemples de sujets d'oraux.

Routes commerciales[modifier | modifier le wikicode]

Principales routes maritimes[modifier | modifier le wikicode]

routes maritimes: itinéraire régulièrement suivi par des navires assurant le transport maritime à longue distance,routes maritimes pas matérielles

  1. Liaisons avec la triade (les principaux port qui desservent les routes maritimes sont des ports d'un des membres de la triade comme Rotterdam ou Singapour)

Importante routes maritimes ⇒ reliant les principales façades maritimes (= triade)

Échanges : produits manufacturés transportés par :

  • porte-conteneurs ;
  • rouliers (transports des véhicules automobiles).

2 routes reliant l'Europe à l'Asie d'Extrême-Orient: → Une courte (payante) traversant Méditerranée, canal de Suez, mer Rouge, golfe d'Aden, golfe du Bengale, détroit de Malacca et mer de Chine méridionale → Une longue (sans péage) faisant le tour de l'Afrique, passant cap de Bonne-Espérance, l'océan Indien, détroit de Malacca

Amérique du Nord → Asie : Océan Pacifique Nord Europe → Amérique du Nord : Océan Atlantique Nord

  1. Matières premières (pétrole qui va du golfe Persique vers l'Asie orientale)

Routes maritimes avec autres parties du monde→ spécialisé matières première(Sud fournissent Nord) →Nécessitent navires de grande dimension(=pétroliers, méthaniers, minéraliers, charbonniers etc)

Principales routes→ pétrole et gaz(extraction au Golfe Persique) Économie des grandes puissances dépendent d'un approvisionnement régulier en hydrocarbures

Charbon et minerai de fer → Routes stratégiques Approvisionnement =

  • Charbon : l'Indonésie, l'Est de l'Australie et l'Afrique du Sud aux centrales asiatiques
  • Minerai de fer : Brésil et l'Ouest de l'Australie à la Chine, Inde et Europe
  1. Nouvelles routes (les nouvelles voies passant par l'océan Arctique)

Réchauffement climatique→ Réduction de la banquise Arctique, permettant :

  • Rivage de océan Arctique accessible (utilisation brise-glace en hiver)→ importants gisements d'hydrocarbures
  • Route commerciale plus courte pour relier l'Europe à l'Asie(=Passage du Nord-Est) → énergie augmente pour pays asiatiques. Ouvre également de nouvelle porte (ex : pour la Russie)

Région Arctique → abriterait 1/4 des réserves pétrole et gaz naturel

Passages Stratégiques[modifier | modifier le wikicode]

passage stratégique car reliant entre eux les mer ou océans

Caps et Détroit

-"Grand cap", 2 continents :

  • cap de Bonne-Espérance (Sud de l'Afrique)
  • cap Horn(Sud de Amérique du Sud )

-"détroit "(plus sensible car plus étroit):

  • le détroit de Malacca
  • le pas de Calais
  • le détroit d'Ormuz
  • le détroit de Gibraltar

Canaux Transocéanique

Les principaux :

  • Canal de Suez ⇒ situé en Égypte + réelle puissance économique
  • Canal de Panama ⇒ situé au États-Unis

Risques[modifier | modifier le wikicode]

Accidents

principaux risques en mer :

  • échouement(navire accrochant un haut-fond)
  • abordage (collision entre navires)
  • incendie
  • mouvement de fret (déplacement de la cargaison)
  • perte de cargaison (chute de conteneurs ou marée noire)

⇒ impact sur d’autre navires, un naufrage créant une épave

Quelques exemples :

  • explosion du cuirassé Liberté,
  • Titanic coule après sa rencontre avec un iceberg ;
  • paquebot Costa Concordia se couche.

Pour limiter les accidents, les côtes sont équipés de signalisation (balise & phares)

Les États établissent un « droit de la mer » + règles de priorité

Ressources à exploiter[modifier | modifier le wikicode]

Hydrocarbures[modifier | modifier le wikicode]

Localisation des gisements (recherche sismique des gisements)

gisements pétrole et gaz ⇒ par dégradation des matériaux organiques des plantes et animaux →empilement de couche de roches sédimentaire exerçant pression sur déchets (=température s'élevant

Début d'exploitation→1947 ds le Golfe du Mexique par Americains Gisements plus connu sont pétrole: de Thunder Horse, de Troll, de Sakhaline I, de Brent et de Forties.

Impacts écologiques (marées noires, explosions des plates-formes) Causes de l'impact des plate-formes pétrolières : •prospection sismique •constructions •leurs fonctionnements et leurs démantèlements

Espace maritimes sensibles aux problèmes environnementaux Nbreuses catastrophes écologiques dans mers et océans (ex: marées noires liées aux transports de pétrole→ on peut citer naufrage de l'Erika en Bretagne en 1999)

Zones de pèches[modifier | modifier le wikicode]

zones de pêche principalement côtière car pêche ,au large ,+dangereuse et + couteuse surexploitation des ressources (baisse stock poisson)

⇒développement de l'aquaculture

zones +exploitée : Amérique, Europe, Afrique de l'Ouest, Asie du Nord

Conflits

  • conflit islandais-britanniques: volonté d'étendre la ZEE de l'Islande

⇒tentative d'exclusion des chalutiers britanniques ,intervention de la Royal Navy (contre les navires côtiers islandais ) et de l'OTAN (trouver un terrain d'entente entre Islandais et Britanniques

    • conflit des Kerguelen: développement du braconnages de la légine

⇒intervention française dans l'Océan Indien


augmentation des besoins alimentaires moyen mondiale et évolution des technique de pêche

⇒Augmentation de la consommation mondiale

Minerais[modifier | modifier le wikicode]

  1. À qui appartiennent ces ressources

espaces maritimes sous le contrôle des États depuis la conférence de Montego Bay en 1982 (signature de la convention des nations sur les droits de la mer espaces) ⇒État souverain au large de leurs cotes selon quatre espaces maritimes

  • eau intérieur: l'État côtier souverain
    • mer territoriale: État souverain
      • zone contiguë: État pas souverain mais conservation des droits de police et de douane
        • zone économique exclusive(ZEE):État conserve des droits sur l'exploitation des ressources

au delà de ces espaces maritimes: eaux internationales(aucun État souverain)

⇒conflit États car certain réclament une extension de leurs ZEE au delà des plateaux continentaux (prolongement de la masse terrestre d'un état côtier ) d'un espace en zone internationale: exemple de l'Antarctique et de la Russie (2001)

Enjeux militaires[modifier | modifier le wikicode]

Missions[modifier | modifier le wikicode]

Contrôle (conflit entre la Chine et le Japon pour les îles Senkaku)

flottes de guerres→ •obtenir la suprématie sur les autres flottes, •d'assurer la protection des autres navire •la surveillance des espaces maritimes Espaces maritimes⇒ source de tension entre divers États pour savoir à qui elles appartiennent (ex: Entre Chine,Japon et Taïwan) →Chaque semaines, tensions entre les 3 forces maritimes entre ces nations depuis 2012

Mers contrôlées et surveillées pour lutter contre le braconnage et autres trafics.


Dissuasion et projection (dissuasion nucléaire, projection grâce aux portes-avions)

Après contrôle, maritimes de guerres frappent les espaces terrestres. Anciennement, cela concernait que littoraux mais depuis il y a des portes avions →forces aéronavales capables de se «projeter» sur quasi totalité du globe et faire pression sur n’importe quel gouvernement.

Espaces maritimes constituent une zone idéale pour cacher sous-marins(=sous-marins nucléaires lanceur d'engins)

Hiérarchie[modifier | modifier le wikicode]

hiérarchie entre les différentes marines de guerre(=elle dépend de leurs tailles)

  1. Marine globale :marine présente sur toutes les mers et océans →possibilité d'intervenir sur tous les espaces maritimes (l'US Navy)

US Navy en 2011 comporte :

  • 284 navires
  • environ 4 000 aéronefs (avions et hélicoptères)
  • 159 navires auxiliaires (pétroliers, transports et ravitailleurs)
  • flotte de réserve
  1. Marines à capacité mondiale :marine capable d'intervenir sur tous les espaces maritimes mais pas présent sur tous les mers et océans du globe(marine nationale française, Royal Navy)

La flotte de la Marine nationale française, seule marine européenne à disposer d'un porte-avions à propulsion nucléaire. ⇒ 5e au rang mondial des marines militaires (par le tonnage) La disposition de ses bases militaires est par rapport à son ancien empire colonial

Royal Navy

⇒ perd puissance depuis XIXe s sauf dans territoires d'outre-mer britanniques. ⇒ ses forces stratégiques composées essentiellement de sous-marins nucléaires (porte-aéronef)

  1. Marines régionales:marines présentes sur les océans au delà de sa ZEE (marine chinoise, marine militaire russe, marine indienne)

⇒ marine militaire russe:

  • composante navale des forces armées de la Fédération de Russie
  • La désignation internationale des navires de guerre russes est RFS.
  • Se limite aux mers et océans bordant fédération, depuis guerre froide.

⇒ marine militaire chinoise:

  • composante maritime de l'Armée populaire de libération
  • marine chinoise, la plus importante d'Asie et la troisième marine mondiale
  • une flotte importante qui reste autour de son territoire mais a la capacité pour devenir prochainement une marine à capacité mondiale.

⇒ marine militaire indienne:

  • branche navale des forces armées indiennes
  • 7e marine mondiale(tonnage de navires de combat) et la 4e marine mondial(en effectifs)
  1. Marines côtières:marines présent sur les mers territoriales et la ZEE de son pays (marine royale norvégienne)

Gouvernance des océans[modifier | modifier le wikicode]

  1. La convention des nations unies (sur la répartition entre États des ressources maritimes)