Leçons de niveau 17

Antimatière/Antihydrogène

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Antihydrogène
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Antimatière
Chap. préc. :Introduction
Chap. suiv. :Applications de l'antimatière
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Antimatière : Antihydrogène
Antimatière/Antihydrogène
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Pour obtenir des antiatomes d'hydrogène ( ou atomes d'antihydrogène ), on produit des positons ( ou positrons, notés e+ ou ) et des antiprotons ( notés ). On les ralentit ensuite pour qu'ils perdent de l'énergie avant de provoquer leur collision. On a alors:


e+ + antihydrogène


Une fois que ces antihydrogènes sont formés on sait les piéger pour pouvoir les étudier. Les peuvent alors être piégés pendant un an.

Une des recherches actuelles (en 2018), consiste à vérifier si un antiatome tombe dans un champs de gravitation comme un atome ou bien est-ce qu'il antigravite ?