Leçons de niveau 16

Analyse assurancielle du risque/Typologie des couvertures de risque

Une page de Wikiversité.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Typologie des couvertures de risque
Icône de la faculté
Chapitre no 8
Leçon : Analyse assurancielle du risque
Chap. préc. :Terminologie liée à la couverture de risque
Chap. suiv. :Typologie des actions en réduction de risque
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Analyse assurancielle du risque : Typologie des couvertures de risque
Analyse assurancielle du risque/Typologie des couvertures de risque
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Typologie des couvertures de risque[modifier | modifier le wikicode]

Un risque peut être :

  • assuré chez/par un assureur : l’assurance,
  • auto assuré, c’est-à-dire couvert par soi –même : On parle d’auto-assurance. Exemple : Si la fin de formation d’un enfant en délicatesse avec l’école risque de se terminer dans le monde de l'enseignement privé, donc à titres onéreux, la famille peut décider d’auto-assurer ce risque en anticipant une épargne dédiée, en réalisant une vente patrimoniale dédiée, ou tout autre solution garantissant un capital ou une rente.
  • Une combinaison des 2 solutions.

Schéma fig 1

Nota : Tout risque non couvert (négligence, insouciance, volonté de vivre « intensément », "Après moi le déluge !"…) sera à classer dans les risques auto-assurés… au détriment éventuel des victimes, de la famille et de son patrimoine, et de la société…