Leçons de niveau 4

Allemand/Grammaire/Phrase/La proposition relative

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
La proposition relative
Icône de la faculté
Chapitre no 6
Leçon : La phrase allemande
Chap. préc. :La proposition subordonnée
Chap. suiv. :Sommaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « La phrase allemande : La proposition relative
Allemand/Grammaire/Phrase/La proposition relative
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Dans cette leçon nous allons voir comment se construit une proposition relative en allemand.

Structure de la phrase[modifier | modifier le wikicode]

La proposition relative allemande se construit à l'aide d'un pronom relatif qui reprend l'antécédent. La structure de la proposition relative est équivalente à celle de la subordonnée. C'est-à-dire qu’il faut mettre une virgule après l'antécédent, le pronom relatif les compléments puis le verbe. Exemple : Sujet verbe complément, pronom relatif complément verbe Le verbe doit être conjugué en fin de phrase ! Il faut également penser à décliner le pronom relatif en fonction du genre et du cas de l'antécédent.

Le pronom relatif[modifier | modifier le wikicode]

En allemand c’est l’article défini qui est utilisé, attention cependant il se décline de façon un peu particulière.


Masculin Neutre Féminin Pluriel
Nominatif der das die die
Accusatif den das die die
Datif dem dem der denen
Génitif dessen dessen deren deren

Exemples concrets[modifier | modifier le wikicode]

Der Mann, der auf der Straße ist, ist Polizist.

Ici der Mann est un antécédent masculin au nominatif ce qui justifie l'emploie de der.

Der Hund, den ich kaufen will, ist schön.

Ici l'antécédent est masculin et le pronom relatif est le C.O.D. de la relative il est donc à l'accusatif.

Der Musiker, dessen Ø Gitarre berümht ist, sieht sehr krank aus.

Ici le pronom relatif occupe la place de génitif et est au masculin ce qui justifie l'emploi de dessen.

NB : après le pronom relatif au génitif l'allemand ne répète pas l’article défini - à la différence du français !