Leçons de niveau expert

Accord/Introduction

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Introduction
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Accord
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Accords de 3 notes
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Accord : Introduction
Accord/Introduction
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Un accord est constitué d'au moins trois notes distinctes.

À partir de la fondamentale, on nomme les autres notes réelles par le nom de l'intervalle ascendant:

Nom des notes d'un l'accord

Lorsqu'un accord est constitué par une superposition de tierces, il est dit « classé ».

En harmonie tonale, on distingue essentiellement les trois sortes d'accord suivants :

  • Les accords de trois notes (accords de quinte) constitués par la fondamentale, la tierce et la quinte (exemple: « do , mi , sol »).
  • Les accords de quatre notes (accords de septième) où on ajoute une septième (exemple: « do , mi , sol , si♭ »).
  • Les accords de cinq notes (accords de neuvième) où on ajoute une neuvième (exemple: « do , mi , sol , si♭ , ré »).


Un accord de trois notes dont la quinte est juste est appelé « accord parfait ».


  • C

{
    \clef treble
    \key c \major 
    \time 4/4
    c' e' g' r4

<< c'1 e' g'-"accord parfait" >>


    \bar "||"
}


  • Cm

{
    \clef treble
    \key c \major 
    \time 4/4
    c' ees' g' r4

<< c'1 ees' g'-"accord parfait mineur" >>


    \bar "||"
}


  • C7

{
    \clef treble
    \key c \major 
    \time 4/4
    c' e' g' bes' r2

<< c'2 e' g' bes'-"accord de 7°" >>


    \bar "||"
}


  • Cm7

{
    \clef treble
    \key c \major 
    \time 4/4
    c' ees' g' bes' r2

<< c'2 ees' g' bes'-"accord de 7° mineur" >>


    \bar "||"
}


  • C9

{
    \clef treble
    \key c \major 
    \time 4/4
    c' e' g' bes' d'' r4

<< c'2 e' g' bes' d''-"accord de 9°" >>


    \bar "||"
}


  • Cm9

{
    \clef treble
    \key c \major 
    \time 4/4
    c' ees' g' bes' d'' r4

<< c'2 ees' g' bes' d''-"accord de 9° mineur" >>


    \bar "||"
}


accords plus complexes

Les compositeurs utilisent aussi des accords plus étoffés en ajoutant des notes supplémentaires. On peut citer par exemple :

  • l'accord de onzième : c’est un accord de six notes où on ajoute une onzième à un accord de cinq notes ( exemple: do , mi , sol , sibémol , ré , fa♯ )
  • l'accord de douzième : c’est un accord de sept notes, équivalant à un accord de six notes plus une douzième ascendante qui sonne simultanément avec la quinte juste ( exemple: do , sol , sibémol , ré , mi , fa♯ , sol♯ ) ;
  • l'accord de treizième : accord de sept notes, équivalant à un accord de six notes plus une treizième ;
  • C11

{
    \clef treble
    \key c \major 
    \time 4/4
    c' e' g' bes' d'' fis'' r2

<< c'1 e' g' bes' d'' fis''-"accord de onzième" >>


    \bar "||"
}


  • Cm11

{
    \clef treble
    \key c \major 
    \time 4/4
    c' ees' g' bes' d'' fis'' r2

<< c'1 ees' g' bes' d'' fis''-"accord de onzième mineur" >>


    \bar "||"
}


  • accord de douzième

{
    \clef treble
    \key c \major 
    \time 4/4
    c' e' g' bes' d'' fis'' gis'' r4

<< c'1 e' g' bes' d'' fis'' gis''-"accord de douzième" >>


    \bar "||"
}


  • C13

{
    \clef treble
    \key c \major 
    \time 4/4
    c' e' g' bes' d'' fis'' gis'' a'' r2

<< c'2 e' g' bes' d'' fis'' a''-"accord de treizième" >>


    \bar "||"
}


  • Cm13

{
    \clef treble
    \key c \major 
    \time 4/4
    c' ees' g' bes' d'' fis'' gis'' a'' r2

<< c'2 ees' g' bes' d'' fis'' a''-"accord de treizième mineur" >>


    \bar "||"
}