Leçons de niveau 11

Éthologie/Systèmes sociaux

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Systèmes sociaux
Icône de la faculté
Chapitre no 8
Leçon : Éthologie
Chap. préc. :Accouplement
Chap. suiv. :Migration
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Éthologie : Systèmes sociaux
Éthologie/Systèmes sociaux
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Les êtres vivants sociaux sont ceux qui vivent en communauté, qu'elle soit réduite ou développée. Par exemple : les éléphants vivent en troupeaux réduits et les fourmis en colonies extrêmement peuplées.

Les fourmis[modifier | modifier le wikicode]

Les fourmis sont des insectes sociaux dont l'intelligence dépend du groupe. Une fourmi toute seule ne peut pas vraiment être qualifié d'insecte intelligent. Ces créatures vivent en cités que l’on appelle fourmilières et chacune des fourmis a sa tâche à accomplir. Les fourmis sexuées se contentent de perpétuer leur espèce (le mâle féconde la femelle et meurt peu de temps après ; la reine tout juste fécondée va tenter de fonder une nouvelle colonie et se contentera de pondre le restant de ses jours, mais cela ne la dérangera nullement), les soldats se chargent de la protection de la colonie contre les éventuels prédateurs ou ennemis et de l'attaque d'autres colonies ou espèces et les ouvrières sont chargées de toutes les autres tâches. Elles cherchent la nourriture et les matériaux de construction, s'occupent du couvain et de la reine, nettoient et entretiennent la colonie. Toutes ces petites tâches qui leur sont confiées permettent le développement de la colonie et sa prospérité. Chacune des fourmis s'attèle à sa tâche de son mieux et l'effectuera du mieux qu'elle pourra.


Les éléphants[modifier | modifier le wikicode]

Les éléphants sont des animaux sociaux qui vivent en troupeau. Ils ont eux aussi une organisation, mais cette fois plutôt hiérarchique. C'est la matriarche qui dirige le groupe. La matriarche est la femelle la plus âgée du groupe. Ils ont eux aussi une communication qui leur permet de se comprendre entre eux et même avec des troupeaux qui se trouvent à des kilomètres. Cette technique est la vibration du sol. En effet, pour indiquer leur position aux autres troupeaux, ils frappent le sol et la vibration produite par ce geste est perçu par les autres troupeaux qui répondent de la même manière. Ils se comprennent donc ainsi.

Il existe énormément d'autres espèces sociales (termites, abeilles, lions, humains, etc.), mais nous avons pris ces deux exemples pour que vous compreniez déjà ce qu'est un animal social.