Égyptien ancien/Grammaire/Présentation de la leçon

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’écriture hiéroglyphique égyptienne est figurative : les caractères représentent des objets divers (naturels ou produits par l'homme), tels que des plantes, des figures de dieux, d'humains ou d'animaux.
Les égyptologues distinguent traditionnellement trois catégories de signes dans l’écriture hiéroglyphique égyptienne :

  • les signes-mots (ou idéogrammes), qui désignent un objet ou, par métonymie, une action ;
  • les signes phonétiques (ou phonogrammes), qui correspondent à une consonne isolée ou à une série de consonnes ;
  • les déterminatifs, signes « muets » qui indiquent le champ lexical auquel appartient le mot.

Cette leçon porte sur la grammaire de l'égyptien hiéroglyphique.