Leçons de niveau 11

Échange cellulaire/Échanges passifs

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Échanges passifs
Icône de la faculté
Chapitre no 5
Leçon : Échange cellulaire
Chap. préc. :Notions d'échange passif et d'échange actif
Chap. suiv. :Contrôle cellulaire des échanges passifs
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Échange cellulaire : Échanges passifs
Échange cellulaire/Échanges passifs
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Présentation[modifier | modifier le wikicode]

Les échanges passifs sont des phénomènes osmotiques (osmose et dialyse) qui ne nécessitent pas un apport d'énergie de la part de la cellule. Comme il y a mouvement de particules (transferts au travers de la membrane), il y a un travail et donc utilisation d'énergie : dans le cas des transferts passifs cette énergie est prise au niveau d'énergie du système qui va alors baisser.
Des phénomènes actifs (nécessitant un apport d'énergie par la cellule) peuvent contrôler les échanges passifs soit en les favorisant soit en les ralentissant. Un moyen est de faire remonter le niveau d'énergie du système par des mécanismes actifs, favorisant ainsi les phénomènes passifs qui en dépendent.
Dans cette partie, nous allons montrer les modalités des transferts passifs en se référant aux phénomènes osmotiques et dans le chapitre suivant nous pourrons voir celles de leur contrôle.