Leçons de niveau 6

Participer à Wikipédia/Témoignage

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Témoignage
Icône de la faculté
Chapitre no 7
Leçon : Participer à Wikipédia
Chap. préc. :Contribuer en participant à la communauté
Chap. suiv. :Sommaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Participer à Wikipédia : Témoignage
Participer à Wikipédia/Témoignage
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Cette page analyse des témoignages reçus par Alexandre Gilbert, tirés d’une série d’entretiens publiés sur le Times of Israël.

Problématique[modifier | modifier le wikicode]

Nous étudierons le concept de Méta-justification tel qu'il est introduit par Larry Sanger, co-fondateur de Wikipedia, la question de la démocratisation de l’éducation au Moyen Orient avec Itzik Edri, le point de vue d'un des principaux contributeurs de l’encyclopédie française, Thierry Caro et l’exemple du concept de Point Godwin avec Mike Godwin.

Larry Sanger et le concept de Méta-justification[modifier | modifier le wikicode]

Larry Sanger est avec Jimmy Wales un des fondateurs de Nupedia, version préalable de Wikipedia et de Everipedia. Il est l’auteur d'un thèse : Epistemic Circularity: An Essay on the Problem of Meta-Justification, réalisée sous la direction du professeur George Pappas[1].

« Qu’est-ce que le concept de méta justification ? Dans ma dissertation, j'ai formulé un «problème de méta-justification». Le problème ordinaire de la justification est, simplement: «Pour quelles raisons, ultimement, nos croyances sont-elles justifiées (ou connues, justifiées ou rationnelles)? Le problème de méta-justification est que la réponse à cette dernière question est habituellement quelque chose comme une règle ou un principe, "Nos croyances sont justifiées quand elles remplissent telle ou telle condition", et demande: "Pour quelles raisons, finalement, pouvons-nous justifier ces règles? "Ce problème est associé à de nombreux problèmes philosophiques différents. Il s'avère être ce qu'ils ont tous en commun. Bien que je n'y ai pas toujours réfléchi de la sorte, ma pensée a été poussée depuis que j'étais adolescent (j'ai 48 ans) par quelques pensées relativement simples: je veux croire seulement aux choses qui sont vraies; mais je ne sais pas pour quels motifs, en fin de compte, je peux dire si quelque chose est vrai ou non; mais puisque je vise la vérité et que j'utilise la raison, je tiendrai pour acquis que la vérité existe et que, quoi qu'il en soit, la raison est un moyen de l'atteindre. Comme l'a écrit Reid, «Il doit soit être un imbécile, soit vouloir me ridiculiser, ce qui me permettrait de sortir de ma raison et de mes sens. J'avoue que je ne sais pas ce qu'un sceptique peut répondre à cela, ni par quel bon argument il peut plaider même pour une audition; car son raisonnement est sophistique et mérite le mépris; ou alors il n'y a pas de vérité dans les facultés humaines - et alors pourquoi devrions-nous raisonner? »Donc, d'une part, je pars beaucoup d'un endroit comme les grands sceptiques, Socrate, Descartes et Hume, mais je suis animé que la foi que l'univers est finalement connaissable, même si je ne pourrais jamais posséder la connaissance moi-même[2]. »


Itzik Edri et la question de la "gestion saine de l’information"[modifier | modifier le wikicode]

Itzik Edri est un dirigeant de la version israélienne de Wikimedia.

« Pour Larry Sanger, fondateur de Nupedia, Wikimedia a un problème de gestion saine. Que penses-tu de l’interview qu’il nous a donné ? Je ne sais pas à quel problème de gouvernance il fait référence. Ce que je sais, c'est que le mouvement Wikimedia est une organisation incroyable que je recommande aux intéressés pour connaitre ce modèle unique. Des centaines de volontaires dans des douzaines d’organisations, ensemble avec des communautés de volontaires pendant quinze ans crée le plus important lieu de connaissance en ligne. Chaque décision est prise par la communauté. Ce n’est pas toujours simple d’outrepasser une décision, et certains des membres peuvent être durs, mais à la fin, ils le font pour protéger notre mission et notre mouvement. Je suis aussi un membre du FDC (Funds Dissemination Committee), un comité qui est constitué uniquement de volontaires en charge de l’évaluation et de l’allocation du budget annuel pour les organisations Wikimedia dans le monde entier ainsi que d'examiner la proposition et le budget de la fondation. Où dans le monde avez-vous vu un groupe de neuf volontaires passer en revue un budget de 70M $? Et c'est un vrai plaisir de travailler avec ces bénévoles extraordinaires dont chacun d'entre eux vient d'horizons différents et ensemble, ils forment un groupe de personnes qui font un travail très professionnel. Et ce n'est qu'un exemple, nous avons de nombreux comités qui supervisent la gouvernance de ce mouvement[3]. »


Thierry Caro et la "destruction de l'information pour sa sauvegarde"[modifier | modifier le wikicode]

Thierry Caro est un des principaux contributeurs de la version française de Wikipédia.

« Pour Larry Sanger le fondateur de l’encyclopédie en ligne, Wikipedia a perdu sa fonction première, as-tu lu l’entretien qu’il nous a donné ? Je suis particulièrement intéressé par ce qu’il dit au début avant même que ne soit abordée la question de Wikipédia. L’idée d’une méta-justification me parle énormément puisque précisément je réfléchis moi-même énormément, peut-être trop, à mes heures perdues, sur les mécanismes de la mise en abyme, ce qu’on nomme plutôt méta dans les milieux informatiques. J’en viens à penser qu’on ne peut pas penser le monde autrement qu’en pensant la mise en abyme. À ce titre, je pense qu’on ne peut pas penser Wikipédia, qui a l’ambition de contenir le monde, et qui procède donc elle-même d’une logique méta, sans penser à cette même mise en abyme. Un événement qui remonte maintenant à quelques années illustre le caractère parfois pernicieux de ce que Sanger semble aborder. Après avoir appris qu’une loi italienne en préparation allait poser des problèmes à la libre circulation de l’information en ligne, la communauté de Wikipédia avait décidé de caviarder ses pages dans toutes les langues. Voici un effet de mise en abyme à l’issue spectaculaire : une encyclopédie qui se prétendait neutre et accessible à tous s’engageait dans le débat politique et s’autocensurait pour dénoncer une censure encore seulement potentielle. Voilà selon moi la plus grosse menace qui pèse sur Wikipédia. Je suis sûr que si elle doit s’effondrer ce sera du fait d’un raisonnement de ce type, quand les contributeurs justifieront sa destruction au nom de sa sauvegarde[4]. »


Références[modifier | modifier le wikicode]