Projet:Conventions/Physique/Variables et constantes

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

On distingue les conventions de typographie française et anglo-saxonne. Le format des formules TeX utilise par défaut le format anglo-saxon.

Notons que les formules hors texte utilisent les mêmes règles de ponctuation que les phrases.

Conventions communes[modifier le wikicode]

Dans les deux cas :

  • les noms de variables en minuscules sont en italiques : x, y, z, t ;
  • les fonctions classiques sont écrites en romain (lettres droites) : cos, sin, tan, exp ; en syntaxe LaTeX (dans les balises <math>… </math>), cela s'obtient avec \cos, \sin, \tan, \exp ;
  • les fonctions quelconques en minuscules sont écrites en italique : ƒ ;
  • les constantes sont habituellement en romain : kB (constante de Boltzmann, \mathrm{k_B}), e (charge électrique élémentaire, \mathrm{e}) ;
  • les indices sont en romain lorsqu’il s'agit d'un indice descriptif, en italique lorsqu’il s'agit d'une variable : ωD (pulsation de Debye, \omega_{\mathrm{D}}), ωi/j (vitesse de rotation du solide i par rapport au solide j, \omega_{i/j}).

Par exemple :

ƒ(x ) = cos2x (f(x) = \cos^2 x).

Convention française[modifier le wikicode]

En convention française :

  • les noms de variables en capitales sont en romain : A, F ; en syntaxe LaTeX (dans les balises <math>… </math>), cela s'obtient avec \mathrm{A}, \mathrm{F} ;
  • les vecteurs « classiques » (force, vitesse, accélération, déplacement, …) se notent avec une flèche : (\vec{\mathrm{F}}), (\vec{v}).

Convention anglo-saxonne[modifier le wikicode]

En convention anglo-saxonne :

  • les noms de variables en capitales sont en italique : A, F ;
  • les vecteurs « classiques » (force, vitesse, accélération, déplacement, …) se notent en gras : F, v.

Voir aussi[modifier le wikicode]

Liens externes[modifier le wikicode]

Document au format Portable Document Format (PDF) d'Adobe[pdf]le document est sous une licence inconnue[licence inconnue] • français • lien vers le documentLe Petit Typographe rationnel, E. Saudrais, 2000