Leçons de niveau intermédiaire

Grammaire de la langue construite

Une page de Wikiversité, la communauté pédagogique libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


Interwikis

Sur les autres projets Wikimedia :

Petit guide pour créer une grammaire[modifier | modifier le wikicode]

À ce stade, vous devriez avoir :

  • Un alphabet (créé ou non)
  • Une phonologie (important pour la suite)

À ce stade, il serait risqué de créer un vocabulaire sans un semblant de grammaire, vous prenez le risque de faire quelque chose d'incohérent et pas forcément en raccord avec votre idée de base. Alors voici quelque astuces pour vous aider dans cette fantastique aventure qu’est la création de langues :

Il faut déjà que vous possédiez quelque connaissances dans des langues étrangères (cela peut vous aider à trouver des idées de grammaire.) et éventuellement que vous possédiez une idée du type de personnes ou de peuple qui l'utilisera (Il serait incohérent qu'un peuple barbare et archaïque parlât un dialecte ultra élaboré avec un vocabulaire compliqué.) ; voici quelques idées que je vous propose pour créer une grammaire :

  • un système de cas et de déclinaisons comme en latin, ou la fin du mot en détermine le sens ;
  • un système agglutinant ou les mots peuvent s'assembler pour créer d'autres mots ;
  • un système comme en indonésien ou en javanais ou les mots ou les règles peuvent changer en fonction de l'interlocuteur ;
  • un système comme en français ou la position du mot dans la phrase donne son sens ;

Exemple[modifier | modifier le wikicode]

Pour ma langue, je suis parti sur un système agglutinant (des mots peuvent s'assembler pour créer d'autres mots) mélangé un peu aux règles des kanjis en japonais : il peut y avoir plusieurs prononciations pour le même mot en fonction de comment il est employé.

Un mot peut être composé de deux autres mots maximum, le premier désigne l'attribut (vert, grand, doux…) et le deuxième désigne l'objet (la table, le pain…), mais seul la première syllabe du deuxième mot est utilisé.

Il peut (mais ce n'est pas obligatoire) y avoir des affixes, c'est-à-dire des préfixes et des suffixes (dérivés des vrais mots) pour désigner par exemple si quelque chose est possible ou pas.

Voici quelques exemples
Suffixe Signification
-ke Que ceci est possible.
-zi Que ceci est indéniablement vrai.
-ro Peut désigner "plusieurs".

Cependant il est possible de créer des mots à partir de mots déjà crées avec la méthode d'agglutinage

Par exemple voici le mot "kosykejo" qui doit signifier "dialecte" ou "langue" ; je l'ai fait composé a partir de "kosyke" qui doit signifier "compréhensible" (composé de kosy "comprendre", de ke "possible" et de jokm que j'ai traduit par "bruit", ça donne littéralement "bruit compréhensible").