Faculté:Philosophie

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher
Faculté de Philo.jpg
Présentation
Image logo représentatif de la faculté

Le mot philosophie (du grec ancien φιλοσοφία, composé de φίλειν, « aimer » et σοφία, « la sagesse, le savoir », c'est-à-dire littéralement « l'amour de la sagesse ») désigne une activité millénaire dont la définition est pourtant assez ardue : on peut présenter la philosophie comme un savoir totalisant, une réflexion visant une interprétation globale du monde et de l'existence humaine, ou encore comme un questionnement. Différents buts ont pu lui être attribués, de la recherche de la vérité, du bien, ou du beau, à celle du sens de la vie, et du bonheur. On peut aussi voir dans la philosophie une création, analyse ou méditation sur des concepts. Les conflits sur ce qu'est la philosophie sont multiples, mais ainsi qu'on le constate rapidement, tenter de définir la philosophie et son domaine d'application, c'est souvent déjà philosopher.

La division de la Philosophie en différents domaines ne doit pas faire illusion : tous les domaines sont interdépendants d'une manière ou d'une autre, de façon plus ou moins directe. Ainsi par exemple ne peut-on d'abord même réfléchir sans s'interroger sur la méthode et le moyen employés, mais déjà là c'est réfléchir : la question du primat ou de l'interdépendance de la métaphysique et de la philosophie des sciences est ainsi ici déjà posée. La philosophie comparée y apporte ses lumières, et la philosophie politique s'évertue à instaurer un cadre social permettant ce type de questionnement devant néanmoins considérer que le primat devra être parfois accordé à l'une ou à l'autre et s'interroger alors sur le critère de l'arbitrage, et donc faire elle-même de la métaphysique et de la philosophie des sciences. La philosophie morale renvoie quant-à elle métaphysique et philosophie des sciences dos à dos en leur demandant en quoi elles permettent à l'homme d'être vertueux ou heureux, introduisant l'importance non pas seulement de la connaissance mais aussi de la sensation de plaisir, tout en exhortant la philosophie politique de faire respecter une hiérarchie de valeurs qu'elle aura élaborée. L'histoire de la philosophie peut alors rétorquer à la philosophie morale que l'homme n'agit pas dans un néant et que les valeurs qu'elle se propose d'étudier sont liées aux connaissances et aux jugements que l'homme porte sur le monde et qu'elle-même hiérarchise en considération de ces éléments… rappelant voir réanimant au passage certains arguments contre une hiérarchie de valeur élaborée…

Gtk-go-forward-ltr.svg Voir le projet Philosophie

Modifier
Départements
Découverte de la philosophie

Département
Introduction à la philosophie

Le département d'introduction à la philosophie permet de découvrir les notions de philosophie telles qu'elles sont présentées aux lycéens de France. Ce département est pratique pour avoir une vision globale sur les points de vue d'auteurs très divers sur tous les sujets.

Domaines de la philosophie

Département
Métaphysique

Defaut.svg

La métaphysique est la partie de la philosophie qui recherche les fondements premiers, comprenant en particulier l'ontologie, c'est-à-dire l'étude de l'existence. Elle tend à répondre aux questions existentielles comme l'existence de Dieu ou l'origine de l'Univers.


Escaping criticism-by pere borrel del caso.png

Qu'est-ce que l'Art ? Qu'est-ce que le Beau ? Le Beau est-il de l'Art ? et L'Art est-il nécessairement Beau ? Peut-on juger de l'Art et du Beau ? La philosophie de l'art et l'Esthétique posent la question du rapport sensible (tant au niveau des sens que de la sensiblité) que l'homme a avec le monde et avec la production humaine, et à la traduction rationnelle de cette relation sensible.

Département
Philosophie morale

Defaut.svg

L'homme est-il libre ? Peut-on juger les actes ? Comment hiérarchiser les valeurs ? La philosophie morale et l'éthique posent la question de la légitimité des fins que se donne l'homme, et des moyens qu'il mobilise. Elle aborde les questions de l'Humanité et de sa Dignité à travers les thèmes de la Liberté, du Bien et du Mal et du Bonheur. Au problème de la légitimité des valeurs s'ajoute celui de leur coexistence ou de leur confrontation au sein d'une population et entre populations, ceci rend la philosophie morale et l'éthique indissociables de la philosophie politique.


Santi di Tito - Niccolo Machiavelli's portrait headcrop.jpg

Quelle est la meilleure organisation sociale possible ? Quelle est la meilleure forme de gouvernement possible ? Quelle est la légitimité des lois ? Comment faire cohabiter pacifiquement différentes cultures à un niveau national comme international ? Peut-on espérer résoudre ces questions ? Tels sont les enjeux de la philosophie politique qui aborde les questions de l'Humanité et de son Unité à travers les thèmes de la Liberté, de la Justice, de l'Égalité, de l'Intérêt public. Son interdépendance avec la philosophie morale et l'éthique est elle-même un enjeu problématique.


Truth.jpg

Qu'est-ce qu'une Vérité ? Qu'est-ce ce que l'homme dit du Monde ? La Philosophie des sciences s'interroge sur la significations des outils et des méthodes dites scientifiques et sur la représentation et la compréhension que les sciences nous offrent du Monde.


Defaut.svg

Existe-t-il une ou plusieurs philosophies ? Dans quelle mesure un concept est-il partagé par différentes cultures philosophiques ? La philosophie comparée nourrie l'espoir d'unifier les hommes en montrant que les différences apparentes des diverses traditions philosophiques se nourrissent d'un fond commun, permet la compréhension mutuelle en traduisant des concepts d'une philosophe à une autre ou encore élargie notre compréhension du monde par la mise en lumière d'autres modèles de compréhension et par leurs confrontations.


Defaut.svg

Defaut.svg

S'il semble évident que la raison est nécessaire dans la recherche de la vérité, elle ne s'avère pas pour autant suffisante et apparaît bien plus comme devant faire l'objet d'une analyse approfondie permettant de définir ses limites et son rôle véritable au sein de la philosophie.

La philosophie dans l'histoire


Sanzio 01 Pythagoras.jpg

La philosophie ancienne concerne la période pré-chrétienne comprenant notamment l'antiquité occidentale (pré-socratiques, Platon, Aristote…). Elle se caractérise par une réflexion prise dans un ordre cosmologique.


Defaut.svg

La philosophie antique tardive concerne les penseurs Stoïciens, Épicuriens, néo-platoniciens, etc.


Saint-Thomas d'Aquin 2.jpg

La philosophie médiévale recouvre une période de 10 siècles d'histoire, de 476 et la chute de Rome à 1463 et la chute de Constantinople. Elle se caractérise par de grandes tentatives de synthétiser les connaissances et de coordonner la foi et la raison, la philosophie et la théologie.

Département
Philosophie moderne

Defaut.svg

Par « philosophie moderne », il faut entendre la philosophie qui s'étend sur ce que les historiens appellent l'histoire moderne (1492 — 1789). Elle se caractérise par une "émancipation" de la raison vis-à-vis de la théologie.


Defaut.svg

La philosophie contemporaine s'étend de la révolution française à nos jours. Elle se caractérise notamment par une spécialisation et un découpage précis des objets et des méthodes de réflexion.


AverroesColor.jpg

La philosophie islamique peut être définie comme étant la philosophie inspirée des textes islamiques pour présenter la conception de l’islam et sa vision à propos de l’Univers, de la Création, de la Vie et du Créateur (Dieu). Mais l’autre usage et qui le plus fréquent renferme tous les travaux et conceptions philosophiques qui ont été recherchés dans le cadre de la culture arabe islamique et la civilisation islamique sous le règne de l’Empire musulman sans aucune nécessité d’être connecté à des vérités religieuses ou des textes islamiques légitimes. Quelquefois, la philosophie islamique est présentée comme étant un travail philosophique ou théosophique effectué par des musulmans.


Defaut.svg

Cicéron et Diogène Laërce rapportent que Pythagore appelait « philosophoi », ceux qui ne s'intéressent qu'à la nature des choses. En ce sens, la Chine a donné de nombreux philosophes, consacrant leur vie aux premiers principes.


Buddha-flower-color.svg

Le bouddhisme peut être envisagé comme une religion, comme une discipline ou comme une philosophie. C'est l'aspect philosophie qui nous intéresse ici. Les enseignements de Shakyamuni conservés sous forme de sûtras et de tantras ont donnée lieu à un grand nombre de commentaires de la part des maîtres qui lui ont succédé.

Modifier
Disciplines transverses
Facultés
Arts plastiques Histoire Littérature Pédagogie Politique
Psychologie Sciences cognitives Socio-anthropologie Théologie
Départements
Fondements logiques et ensemblistes des mathématiques Histoire et théorie du droit
Modifier
Voir aussi
Sur les autres projets Wikimédia
Commons-logo.svg

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Les images


Wiktionary-logo.svg

Wiktionnaire
(Dictionnaire universel)
Philosophie

Wikipedia-logo-v2.svg

Wikipédia
(Encyclopédie libre)
Portail

Wikibooks-logo.svg

Wikilivres
(Textes et manuels)
Les livres

Wikisource-logo.svg

Wikisource
(Bibliothèque universelle)
Portail

Wikiquote-logo.svg

Wikiquote
(Recueil de citations)
Philosophie

Modifier