Utilisateur:Ambre Troizat/Saint-George (Chronologie)

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

1652[modifier | modifier le wikicode]

1652

1652-1799 - All about Coffeehouse[modifier | modifier le wikicode]

1652, An advert published to promote the launch of Pasqua Rosée’s coffeehouse, first of it's kind in London.
1674 - The earliest known image of a coffeehouse
Intérieur d'un Coffee-house, Londres, XVIIe siècle

1652 - Pasqua Rosée’s coffeehouse[modifier | modifier le wikicode]

« London’s coffee craze began in 1652 when Pasqua Rosée, the Greek servant of a coffee-loving British Levant merchant, opened London’s first coffeehouse (or rather, coffee shack) against the stone wall of St Michael’s churchyard in a labyrinth of alleys off Cornhill. Coffee was a smash hit; within a couple of years, Pasqua was selling over 600 dishes of coffee a day to the horror of the local tavern keepers. For anyone who’s ever tried seventeenth-century style coffee, this can come as something of a shock — unless, that is, you like your brew “black as hell, strong as death, sweet as love”, as an old Turkish proverb recommends, and shot through with grit. »
— The Lost World of the London Coffeehouse[1]


1674 - The earliest known image of a coffeehouse[modifier | modifier le wikicode]

1674 - The earliest known image of a coffeehouse, showing the kind of coffeehouse familiar to Samuel Pepys[2].

1692[modifier | modifier le wikicode]

XVIIIe siècle[modifier | modifier le wikicode]

ca. 1725 or after 1750 - Joseph Highmore.- Figures in a Tavern or Coffee House
Thomas Rowlandson
c.1780 - Peter Mazell.- Eagle Tavern and Coffee House
The coffee-house patriots, or news, from St. Eustatia

1789 - Coffee house, Londres[modifier | modifier le wikicode]

William Holland.- Edward Lloyd's Coffee house, Londres, 1789
William Holland.- Edward Lloyd's Coffee house, Londres, 1789. Commerce de café où le journal anglais Lloyd's List fut à l'origine publié au 18e siècle[3].

1679[modifier | modifier le wikicode]

1679

  • 1679 - royaume de France, Louis XIV et France, Édit du Roy portant règlement général sur les duels, registré en Parlement le 1er jour de septembre 1679 ; avec le nouveau règlement de MM. les maréchaux de France sur le mesme sujet du 22 août 1679, précédé de l'ancien règlement donné par les mêmes, le 22 août 1653, Paris, Les imprimeurs du Roy, 80  p. (notice BnF no FRBNF33823424, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata, Edit du roy sur les duels et les mareschaux de France

1779-1792[modifier | modifier le wikicode]

1792

Décret organisant la légion franche des Américains
13e chasseurs à cheval, 1793
1779-1788 - Première filiation des régiments de Chasseurs à Cheval
1779 - 29 janvier 1779 : première organisation de 6 régiments entièrement composés de Chasseurs à Cheval en réunissant les 24 escadrons de Chasseurs créés le 26 mars 1776 par le comte de Saint-Germain et placés dans chacun des 24 régiments de Dragons existant à cette époque. Telle fut l'origine des Régiments de Chasseurs à Cheval qui ne devaient pas tarder à rivaliser par leur bravoure avec les anciens corps.
1788 17 mars 1788 : création de 6 nouveaux Régiments, numéros 7 à 12.
1792 - Décret d'Organisation de la légion franche des Américains, 6 décembre 1792, an 1er de la République Française[4].
1792-1795 - Création & vie des Hussards de Saint-Georges (Légion franche de cavalerie des Américains du Midi)
1792 - 7 septembre 1792 : création d'une légion franche formée de volontaires des colonies françaises des Antilles et des comptoirs de l’Afrique s'étant présentés devant l'[w:Assemblée nationale législative (Première République)|Assemblée législative]], nommée Légion des Américains et du Midi. Ses effectifs prévus sont de 800 chasseurs à pied et 200 chasseurs à cheval[5].
1792 - 6 décembre 1792 : les Hussards américains (un de leurs surnoms) sont définitivement une unité de chasseurs à cheval : les 800 chasseurs à pied n'ont pas pu être recrutés.
1793 - 21 février 1793 : renommé 13e régiment de chasseurs à cheval (à ce moment, le futur 14e régiment de chasseurs à cheval porte aussi le numéro 13)

1794[modifier | modifier le wikicode]

1794

1795[modifier | modifier le wikicode]

1795

  • 1795-1804 - Deuxième filiation des Hussards de Saint-Georges (Légion franche de cavalerie des Américains du Midi)
    • 1795 : fusion des 13e et 13e bis en un seul régiment.
    • 1796 : Guides de l'armée d'Italie
    • 1798 : Guides de l'armée d'Orient
    • 1800 : Chasseurs à cheval de la Garde consulaire
    • 1804 : Chasseurs à cheval de la Garde impériale

1798[modifier | modifier le wikicode]

1798

1799[modifier | modifier le wikicode]

1799

  • 1799 - Saint-George meurt d'une maladie de la vessie
  • 2014 - Delphine Peiretti-Courtis et Anne Carol (dir.), Corps noirs et médecins blancs. Entre race, sexe et genre : savoirs et représentations du corps des Africain(e)s dans les sciences médicales françaises (1780-1950), Marseille (lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata

1815[modifier | modifier le wikicode]

1815

  • 1815-1825 - Les Hussards de Saint-Georges (Légion franche de cavalerie des Américains du Midi)
    6 avril 1814-29 juillet 1830
    • décembre 1815 : Les Hussards de Saint-Georges (Légion franche de cavalerie des Américains du Midi) sont licenciés
    • 1816 : création du régiment des chasseurs de la Meuse
    • 1825 : renommé Modèle:13e de chasseurs à cheval'

1831[modifier | modifier le wikicode]

1831

  • 1831-1840 - Les Hussards de Saint-Georges (Légion franche de cavalerie des Américains du Midi)
    sous la Monarchie de Juillet

1852[modifier | modifier le wikicode]

1852

1871[modifier | modifier le wikicode]

1871

  • 20 mai 1871 : Sous la Troisième République, les Hussards de Saint-Georges (Légion franche de cavalerie des Américains du Midi) sont reformés avec le régiment de l'ex-garde et le [[w:10e régiment de marche de cavalerie légère|Modèle:10e de marche de cavalerie légère]]


Notes & Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. The Lost World of the London Coffeehouse
  2. William Harrison Ukers, All about coffee, New York, The Tea and Coffee Trade Journal Compagny (lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata, 1922, Source of image : All About Coffee
  3. Connected Consumers
  4. France. Assemblée nationale Souverain (1774-1792 : Louis XVI), [url google Collection générale des loix, proclamations, instructions, et autres actes du pouvoir exécutif : ]publiés pendant l'Assemblée nationale constituante & législative, depuis la convocation des Etats-généraux jusquáu 31 décembre 1791-1794 ; avec tables chronologiques & de matières, Volume 12 : XVIIIe siècle : 1789-1794, Paris, De l'Imprimerie royale, 1792 .(notice BnF no FRBNF359510288)
  5. Hussards de Saint-Georges ou Légion franche de cavalerie des Américains du Midi sur 1789-1815.com
  6. Collection complète des lois, décrets d’intérêt général, traités ..., Volume 5 page 183
  7. Il s'agit peut-être de la 1re compagnie franche de l’armée de la Moselle commandé par Paul Guillaume au 31 mai 1792 et dont il devient chef de brigade le 16 juillet 1793.
  8. S'agit-il alros des Hussards de Saint-Georges (Légion franche de cavalerie des Américains du Midi)
  9. En quoi la constitution de 1795 vise-t-elle éviter le retour d'un gouvernement d'assemblée ?
  10. Jean Baptiste Duvergier, Ed Gonjon, Marcel Demonts, Custave Lange, Lucien Bocquet.- Collection complète des lois, décrets d'intérét général ..., Volumes 7 à 8
    France, Bulletin des lois et Jean-Baptiste Duvergier, Collection complète des lois, décrets, ordonnances, règlemens avis du Conseil d'état, Publiée sur les éditions officielles du Louvre : de l'Imprimerie nationale, par Baudouin ; et du Bulletin des lois ; de 1788 à 1830 inclusivement, A. Guyot et Scribe, L. Larose et Forcel et Jean-Baptiste Sirey (ISSN 1762-4096, notice BnF no FRBNF37578059, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata, 1824-1938