Utilisateur:Ambre Troizat/Maurice de Saxe (1696-1750)

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François Rude.- Le maréchal de Saxe, Musée Rude, Dijon

Introduction : Esclavage & traite, séquence Thomas More/Maurice de Saxe[modifier | modifier le wikicode]

Louis X dit Hutin, Lettre portant que les serfs du Domaine du Roy seront affranchis moyennant finance, Paris 3 juillet1315
  1. 1315 - Louis X dit Hutin, Lettre portant que les serfs du Domaine du Roy seront affranchis moyennant finance, Paris 3 juillet 1315[1]
  2. 1516 - Utopia, Thomas Morus (Morus (More), Thomas)
  3. 1607-1846 - Institutes coustumières par Antoine Loisel
  4. Code noir
  5. Maurice de Saxe, sous Louis XV (Maurice de Saxe)
  6. 1745-1799 - Joseph, sujet du roy de France, de la servitude à la chevalerie
  7. Abolition de 1789
  8. Rétablissement de 1802
  9. Abolition de 1848
    1. Utilisateur:Ambre Troizat/Mon cabinet d'histoire : François-André Isambert (avocat), 1792-1857
  10. 1948 - Déclaration universelle des Droits de l’Homme, Adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies dans sa résolution 217 A (III), du 10 décembre 1948

« Article 4
Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude ; l’esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.
Article 23
1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.
2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.
3. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s’il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.
4. Toute personne a le droit de fonder avec d’autres des syndicats et de s’affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts. »
Déclaration universelle des Droits de l’Homme

Alliance avec la France : de Maurice de Saxe (1521-1553) à Maurice de Saxe (1696-1750)[modifier | modifier le wikicode]

Maurice de Saxe (1696-1750), sous Louis XV (Maurice de Saxe)

Maurice de Saxe (1521-1553) sous Henri II, roi de France[modifier | modifier le wikicode]

Emergence du protestantisme

Maurice de Saxe, 1521-1553, prince de Saxe dès 1547, est serviteur de l'empereur Charles Quint en 1544 contre la France, sous Henri II. Charles Quint retenant prisonnier son beau-père, le landgrave Philippe de Hesse, l’un des acteurs majeurs de la Réforme et artisan actif de la Renaissance en Allemagne, Maurice de Saxe (1521-1553) modifie ses alliances pour délivrer celui-ci et vient à contraindre l'empereur Charles Quint à traiter et à accorder, en 1552, par la transaction de Passau, le libre exercice du culte réformé. Il conclut dans ce cadre le {{date|5|octobre|1551}} un pacte secret permettant à Henri II, roi de France de s'assurer du soutien de plusieurs princes allemands et de ratifier le pacte ainsi conclu par le traité de Chambord le {{date|15|janvier|1552}}.

Maurice de Saxe (1696-1750) sous Louis XV, roi de France[modifier | modifier le wikicode]

Maurice de Saxe sur les autres projets Wikimedia[modifier | modifier le wikicode]

Le modèle "Autres projets" renvoie pour Wikisource un seul résultat : Maurice de Saxe. Une recherche plus complète est nécessaire pour obtenir tous les résultats : Maurice de Saxe.

Maurice de Saxe, 1696-1750, maréchal de France sous Louis XV Maurice de Saxe Maurice de Saxe

Marie-Josèphe de Saxe (1731-1767), dauphine de France[modifier | modifier le wikicode]

D’après Jean-Marc Nattier (1685–1766).- Marie-Josèphe de Saxe, dauphine de France, 1731-1767

Marie-Josèphe de Saxe

Maurice de Saxe à la bataille de Fontenoy, Guerre de Succession d'Autriche[modifier | modifier le wikicode]

Pierre Lenfant (1704–1787).- Le Maréchal de Saxe à la Bataille de Fontenoy, le 11 mai 1745
Bataille de Fontenoy qui met fin à la guerre de succession d'Autriche

Guerre de Succession d'Autriche, (1740 – 1748, Traité d'Aix-la-Chapelle)

30 mars 1743 - Le régiment des Volontaires de Saxe[modifier | modifier le wikicode]

Le régiment des Volontaires de Saxe, aussi connu sous le nom de "Saxe-Volontaires" ou "Volontaires du maréchal de Saxe", est créé par Ordonnance du Roy pour la levée d'un régiment de Cavalerie Légère sous le nom de Saxe volontaire, du 30 mars 1743.

* 1752 - Chevigny, De ; Limiers, Henri-Philippe de (16..-1728) & Massuet, Pierre (1698-1776). Éditeur scientifique .- La science des personnes de cour, d'épée et de robe, commencée par M. de Chevigni, continuée par M. de Limiers, revue par M. Pierre Massuet. 7 tomes en 16 vol., pl. et cartes ; in-8, (notice BnF no FRBNF30819864k).
** La science des personnes de cour, d'épée et de robe. Tome 6,Partie 2 & Saxe Volontaires
* 2008 - Marcel Koufinkana, Les esclaves noirs en France sous l'Ancien régime : XVIe-XVIIIe siècles : Texte remanié de : Thèse de doctorat, Histoire, Toulouse 2,  1989, Éditions L'Harmattan (ISBN 978-2-296-06339-6, notice BnF no FRBNF41342324)Voir et modifier les données sur Wikidata 

Maurice de Saxe dans la guerre de sept ans[modifier | modifier le wikicode]

  • 1763 - (en) John Entick, A compleat history of the late war : or Annual register of its rise, progress and events in Europe, Asia, Africa and America : Abridged edition of The general history of the late war, published anonymously. By John Entick. Cf. BM, Dublin, John Exshaw (OCLC 16110692, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata, Guerre de Sept ans 1756-1763

Chronologie[modifier | modifier le wikicode]

« * 20 octobre : la mort de Charles VI, empereur du Saint-Empire, sans héritiers mâles déclenche la guerre de Succession d'Autriche entre la France, l’Espagne, la Saxe, la Bavière et la Prusse contre la Grande-Bretagne et les Pays-Bas (fin en 1748)[2]. Marie-Thérèse, âgée de 23 ans, s’appuyant sur la Pragmatique Sanction, monte sur le trône des Habsbourg (fin en 1780).

Bibliographie (Maurice de Saxe)[modifier | modifier le wikicode]

  • 1865 - Saint-René Taillandier, Maurice de Saxe: étude historique d'après les documents des archives de Dresde, Michel Lévy frères,
  • 1968 - André Corvisier, Les soldats noirs du maréchal de Saxe. Le problème des Antillais et Africains sous les armes en France au XVIIIe siècle (DOI 10.3406/OUTRE.1968.1472, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata

Bibliographie (Marie-Josèphe de Saxe)[modifier | modifier le wikicode]

  • 1867 - Maurice de Saxe, Marie-Josèphe de Saxe et Charles Frédéric Vitzthum d’Eckstaedt (dir.), Maurice, comte de Saxe et Marie-Josephe de Saxe, dauphine de France : Lettres et documents inédits des archives de Dresde publiés par M. le comte C.-F. Vitzthum d'Eckstaedt., Leipzig, L. Denicke (notice BnF no FRBNF31306951, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata

Notes & Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Louis X de France, royaume de France et Eusèbe Jacques de Laurière (dir.), Lettres portant que les serfs du Domaine du Roy seront affranchis, moyennant finance, Paris (notice BnF no FRBNF36046172, lire sur Wikisource, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. Heinrich Friedrich Theodor Kohlrausch, Histoire d'Allemagne depuis les temps les plus reculés jusqu'à l'année 1838, vol. 1, Wontérs, 1841 [présentation en ligne] 
  3. L'art de vérifier les dates…, vol. 13, Moreau et Yalade, 1818 [présentation en ligne]