Utilisateur:Ambre Troizat/Gratien Candace (1870-1953)/La Guadeloupe de Gratien Candace (1870-1953)

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Plan (Gratien Candace)[modifier | modifier le wikicode]

  1. Pages à propos de Gratien Candace
  2. Utilisateur:Ambre Troizat/Mon cabinet d'histoire/Gratien Candace (1870-1953)
  3. Utilisateur:Ambre Troizat/Mon cabinet d'histoire/La Guadeloupe de Gratien Candace (1870-1953)
  4. Le premier Congrès International d'Histoire Coloniale (21-25 septembre 1931)

Recherche Gallica : Amédée Labique, 14 résultats[modifier | modifier le wikicode]

Evolution politique de la Guadeloupe de 1828 à 1870[modifier | modifier le wikicode]

RAPPORT fait au Ministre de la marine et des colonies par la commission instituée pour préparer l'acte de l'abolition immédiate de l'esclavage signé par le Secretaire de la commission, Henri WALLON, suivi DÉCRET portant abolition de l'esclavage fait à Paris, le 27 avril 1848, signé par le Gouvernement provisoire de 1848, considérant que esclavage est un attentat contre la dignité humaine. Qu'en détruisant le libre arbitre de l'homme, il supprime le principe naturel du droit et du devoir ; Bulletin officiel de la Guadeloupe,contenant les actes du gouvernement de la Colonie et de ses dépandances, 1848/1848. Voir l'ensemble de la série 1828-1870.

La Guadeloupe de Gratien Candace (1870-1953)[modifier | modifier le wikicode]

La révolution française à la Martinique[1].

« 8 octobre 1905 - Après avoir reproché au Ministre des colonies d'avoir renvoyé à la Guadeloupe deux hauts fonctionnaires (le ... 1.,. p. 382. et s.) A la même époque, et exactement pour le même motif — ce qui prouve que l'inspiration venait d'en ...... opérations électorales auxquelles il a été procédé le 8 octobre 1905 dans la commune des Vieux-Habitants ont .....
24 avril 1910 - A l'appui de ce témoignage qualifié, voici un document officiel relatif à la fusillade du 24 avril 1910, aux Vieux-Habitants. »
Achille René-Boisneuf, (1873-1927).- Comment on traite nos colonies : candidature officielle et moeurs électorales, 1924[2].

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • 1936 - Henry Lémery, La révolution française à la Martinique, Larose, Paris,

Notes & Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Cf. 1936 - Henry Lémery, La révolution française à la Martinique, Larose, Paris
  2. Achille René-Boisneuf, (1873-1927).- [ http://www.manioc.org/patrimon/PAP11022 Comment on traite nos colonies : candidature officielle et moeurs électorales, 1924.