Troubles du comportement-L Education Morale et Civique contribue egalement a developper l expression des sentiments

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
durée de lecture 2 mn

Objectif : Connaître l'utilisation du débat pour permettre aux élèves de s'exprimer[modifier | modifier le wikicode]

Des débats pour apprendre à s'exprimer[modifier | modifier le wikicode]

Pourquoi des débats ?[modifier | modifier le wikicode]

Pour aider les élèves ayant des troubles du comportement, ces élèves qui n'arrivent pas à s'exprimer, il faut les entrainer, leur permettre de réfléchir sur certains sujets lors de débats et d'apprendre à argumenter. Le débat fait travailler 3 points fondamentaux : l'écoute, l'argumentation, la participation. Souvent les élèves ayant des troubles du comportement ont justement des difficultés à rester attentifs, à mettre en mots leurs pensées, d'autant plus à les organiser et à rentrer dans le travail. C'est par le biais d'un entrainement régulier, quotidien, qu'ils réussiront à progresser et donc à moins se sentir frustrés. Rappelons que c'est souvent cette frustration qui les pousse à la crise. Évidemment, il faudra avoir un niveau d'exigences correspondant aux difficultés de l'élève qui pourra augmenter au fur et à mesure de ses progrès.

Un autre point important est que le débat, en fonction des sujets choisis, peut développer le goût d'apprendre de certaines matières car il leur donne du sens et de l'intérêt sur ce qui est fait en classe.

Des débats dans quels domaines ?[modifier | modifier le wikicode]

En éducation morale et civique grâce à la mise en place de mini débats sur des thèmes précis (l’amitié, garçon/fille, la violence…). Vous trouverez de nombreux manuels permettant de vous aider. Par exemple : “Préparer et animer des débats philosophiques” d’Isabelle Pouyau - RETZ

En littérature et en histoire, il est aussi possible de lancer des débats permettant aux élèves de mieux comprendre certains textes.

En sciences mais aussi en E.P.S., il est possible d'entrer dans des "minis débats" lors de synthèses de fin d'exercices ou de séances afin de permettre aux élèves de progresser, de comparer leurs expériences, faire des tests pour vérifier leurs hypothèses. Tous ces points réflexifs permettront aux élèves avec troubles du comportement de mieux s'exprimer.

Des idées de situations de débat[modifier | modifier le wikicode]

Il sera intéressant de réfléchir à l'organisation de ces débats. Varier leurs formes peut permettre de travailler différentes compétences et donner un dynamisme au cours.

Exemple 1 : changer d'avis[modifier | modifier le wikicode]

Debout, la classe est divisée en 2 : deux lignes d'élèves en face à face.Le premier groupe sera pour un sujet et le deuxième groupe sera contre. Répartir les élèves en fonction de leur opinion. Chacun à leur tour un membre du groupe prendra la parole pour donner un argument afin de convaincre le groupe opposé. Lorsqu'un argument permet de convaincre une personne, celle-ci doit passer dans le groupe qui l'a convaincu. Faire ainsi de suite sur un temps court défini en amont.

Exemple 2 : l'avocat du diable[modifier | modifier le wikicode]

Deux groupes (pour ou contre) vont débattre sur le même sujet. Répartir les élèves en fonction de leur avis. Une fois les 2 groupes constitués, demander aux élèves "pour" le sujet de se mettre dans la peau de quelqu'un qui serait "contre". Ils devront ainsi argumenter à l'inverse de leur avis face à l'autre groupe et inversement.

Astuce[modifier | modifier le wikicode]

En cas de prise de parole intempestives, un objet comme le bâton de parole permettra d'établir une règle : Je peux parler seulement quand j'ai le bâton de parole dans les mains. Avec un élève violent, un objet non dangereux et mou serait le bienvenu.

< Précédent | Suivant >