« Colorimétrie/Annexe/Changement de primaires » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
m
Robot : Remplacement de texte automatisé (-\n(==={0,3})(?: *)([^\n=]+)(?: *)\1(?: *)\n +\n\1 \2 \1\n)
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (- d'établir + d’établir ); changements de type cosmétique)
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (-\n(==={0,3})(?: *)([^\n=]+)(?: *)\1(?: *)\n +\n\1 \2 \1\n))
Les coordonnées du lieu du spectre permettent ensuite, connaissant le blanc de référence, de calculer les fonctions colorimétriques du système de primaires comme expliqué dans l’[[../Détermination des fonctions colorimétriques|annexe n°4]]. On peut ensuite être amené à modifier le blanc de référence, il faut alors corriger les fonctions colorimétriques en utilisant la méthode décrite en fin d'[[../Détermination des fonctions colorimétriques#Changement de blanc de référence|annexe n°4]].
 
== Changement de proportions des primaires ==
 
Dans certains cas, il faut modifier les proportions des primaires d'un système afin de se trouver dans un système où le blanc est décrit de façon plus favorable. Comme nous le verrons dans l'exemple, ce fut le cas de la première transformation que Wright dû faire pour obtenir des composantes égales pour le blanc de référence.
\begin{pmatrix}\{R_1\} \\ \{G_1\} \\\{B_1\} \end{pmatrix} .</math>
 
=== Correspondance du blanc de référence ===
 
L'égalisation du blanc de référence impose :
:<math>k_{r} = \frac{R_{1W}}{R_{2W}} \, ; \, k_{g} = \frac{G_{1W}}{G_{2W}} \, ; \, k_{b} = \frac{B_{1W}}{B_{2W}} .</math>
 
=== Correspondance pour les autres couleurs ===
 
{{Démonstration déroulante
:<math>S_2=\frac{R_1}{k_r}+\frac{G_1}{k_g}+\frac{B_1}{k_b} \, \Rightarrow \, r_2 = \frac{R_2}{S_2} \, ; \, g_2 = \frac{G_2}{S_2} \, ; \, b_2 = \frac{B_2}{S_2}</math>
 
=== Exemple ===
 
{{BDdebut
{{BDfin}}
 
== Changement de primaires ==
 
Pour de multiples applications, on peut être amené à changer complètement les primaires utilisées. Dans le cas étudié ici, on connaît les composantes (à un facteur près) qui permettent d'égaliser les nouvelles primaires. On conservera les mêmes composantes pour le blanc de référence dans les deux systèmes, en général, on prend ''A'' = 1.
Il faut tout d’abord déterminer les coefficients k inconnus.
 
=== Correspondance du blanc de référence ===
 
L'égalisation du blanc de référence impose :
:<math>\begin{pmatrix} k_{r} \\ k_{g} \\ k_{b} \end{pmatrix} = {}^{t} \mathbf N^{-1}\times \begin{pmatrix} 1 \\ 1 \\ 1 \end{pmatrix} .</math>
 
=== Correspondance pour les autres couleurs ===
 
En procédant de la même manière avec l'égalisation d'une couleur quelconque, on obtient les relations entre les composantes et les cordonnées dans les deux systèmes.
</math>
 
=== Exemple ===
 
{{BDdébut
143 371

modifications

Menu de navigation