« Utiliser les PIC 16F et 18F/Exercices/Les ports et le langage C » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
m
Robot : Remplacement de texte automatisé (-\n(==={0,3})(?: *)([^\n=]+)(?: *)\1(?: *)\n +\n\1 \2 \1\n)
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (- d'utiliser + d’utiliser ))
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (-\n(==={0,3})(?: *)([^\n=]+)(?: *)\1(?: *)\n +\n\1 \2 \1\n))
}}
 
== Exercice 1 ==
Pour vérifier la bonne compréhension de ce qui a été dit sur les bits (et le MikroC), nous donnons le fichier d'entête des bits correspondant au registre INTCON.
<source lang="c">
3°) Refaire le même travail en utilisant les noms des bits directement.
 
== Exercice 2 ==
Nous allons essayer de dimentionner R1 dans les montages ci-dessus.
1°) Une led rouge (Kingbright λ = {{Unité|627{{abréviation|nm|nanomètre}}}} 15mcd à {{Unité|10|{{abréviation|mA|milliampère}}}} VD = {{Unité|1.95|{{abréviation|V|volt}}}}) est montée comme à gauche sur le bit b0 du PORTB d'un 16F84. À l'aide du modèle de Thévenin du PORT, on vous demande d'évaluer la résistance R1 à mettre pour avoir un courant ne dépassant pas {{Unité|5|{{abréviation|mA|milliampère}}}}.
3°) On désire commander deux leds rouge en série. Faire le schéma et dimensionner correctement la résistance.
 
== Exercice 3 ==
On connecte deux interrupteurs comme indiqué dans la partie gauche sans utiliser de résistance pull-up interne.
Les deux LEDs de l'exercice 1 sont elles aussi connectées.
2°) Peut-on modifier facilement le programme pour que les deux LEDs fonctionnent à deux fréquences différentes ?
 
== Exercice 4 ==
On désire réaliser un dé comme indiqué sur le schéma plus loin.
 
 
 
== Exercice 5 ==
=== Interfaçage d'un clavier 12 touches ===
 
}}
 
== Exercice 6 (d'après les TPs) ==
Le PORTB est relié à un ensemble de LEDs permettant la réalisation de [[w:Chenillard|chenillards]]. Un chenillard est donné par le programme suivant :
<source lang="c">
143 371

modifications

Menu de navigation