« Fondements des mathématiques/Construction finitaire de l’ensemble des vérités » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
m
Robot : Remplacement de texte automatisé (-[“”] *([^“”]*) *[“”] +« \1 »)
m (Bot : Remplacement de texte automatisé (-, *(…|\.\.\.) +…))
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (-[“”] *([^“”]*) *[“”] +« \1 »))
Au lieu d’une construction abstraite de VM à partir de M, nous allons construire VAF à partir de VAF0, l’ensemble des vérités de l’arithmétique formelle à partir de l’ensemble des vérités atomiques de l’aithmétique formelle. Mais cette construction a une valeur générale.
 
VAF va être défini par induction sur la complexité des formules. VAF est la réunion de tous les VAFn, pour n entier positif. VAFn est l’ensemble des vérités de degré n. Le degré n d’une formule est le nombre maximal d’opérateurs logiques emboités qu’elle contient. Deux opérateurs logiques sont emboités dans une formule, si l’un est contenu dans une sous-formule sur laquelle porte l’autre. Par exemple, dans (p ou q) et non r , “ou”« ou » est emboité dans le “et”« et » mais pas dans le “non”« non ».
 
VAF0 = l’ensemble des vérités atomiques, par définition, puisque les formules de degré 0 sont atomiques.
143 371

modifications

Menu de navigation