Recherche:Volguine, Alexandre

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Clio1.png
Wikimedia-research-fr.png
Travail de recherche : Volguine, Alexandre

Cette page de l’espace Recherche, dépend de la faculté histoire. Consultez le portail de l'espace recherche ou pour plus de détails l'index des travaux de recherche par faculté.

Toutes les discussions sur ce sujet doivent avoir lieu sur cette page.

Alexandre (André) Volguine (3 mars 1903 en Ukraine-1976)[1] est un astrologue du XXe siècle d'origine russe[2]. Les éditeurs du Larousse Encyclopedia of Astrology le considèrent comme le plus important astrologue français du XXe siècle[3]. Certains de ses ouvrages ont été traduits en anglais[4]. Attaché à la tradition[5], il publia des traductions de Jean-Baptiste Morin de Villefranche, du compte Henri de Boulainvilliers, etc[6].. il fonda en 1938 la revue Les Cahiers Astrologiques, "une des meilleures revues françaises d'astrologie"[7] qui, interrompue seulement par la Seconde Guerre Mondiale[8], parut jusqu'en 1983[9]. Dans son ouvrage La Vie Astrologique: Années trente-cinquante[10], Jacques Halbronn, l'historien français de référence de l'astrologie, a écrit que Les Cahiers Astrologiques ont joué après la deuxième guerre mondiale "un rôle central au point de canaliser, toujours depuis Nice, une bonne part de la vie astrologique française sous sa forme écrite, Paris se réservant l'oral". Dans son Journal d'un astrologue (1957), Volguine affirma[11]: "Si l'on me demandait quelle est ma religion, je répondrais: l'astrologie".

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Ouvrages personnels[12] :

1933 :

  • Les Astres parlent (Imprimerie centrale)
  • Utilisation du tarot en astrologie judiciaire (Éditions du Chariot)

1937 :

  • Techniques des révolutions solaires (Les Cahiers astrologiques; Éditions Dervy, 2000, ISBN 2-84454-058-9)

1940 :

  • Soyez vous-même votre astrologue (Flammarion)

1946 :

  • L'Astrologie chez les Mayas et les Aztèques (Les Cahiers astrologiques)
  • Les Maîtres de l'occultisme, collection des textes fondamentaux et des travaux originaux sur les diverses branches de la tradition occulte

1953 :

  • L'Interprétation astrologique des rêves (Dervy)[13]
  • L'Ésotérisme de l'astrologie (Dangles)

1957 :

  • Journal d'un astrologue, dans lequel sont évoqués des problèmes astrologiques non encore traités et pleins de données nouvelles théoriques et pratiques (Niclaus)

1960 :

  • Le Symbolisme de l'aigle (Les Cahiers astrologiques)

1977 :

1980 :

? :


Contributions :

1941 :

  • Prophéties perpétuelles de Thomas-Joseph Moult, 1608, précédées d'une étude d'A. Volguine.

1951 :

  • Albert Nègre, Clef du zodiaque, préface d'A. Volguine.
  • Jean-Marie Ragon, De la Maçonnerie occulte et de l'initiation hermétique, introduction d'A. Volguine.

1952 :

  • Confucius,L'Invariable milieu : Tchoûng-Yoûng, traduit du chinois par Abel Rémusat, préface d'A. Volguine.
  • Abel Wattelier, Nouveaux principes d'astrologie traditionnelle, préface d'A. Volguine (Dervy).

1958:

  • Yves Christiaen, Comment calculer et monter une carte du ciel pour tous les pays de la terre. La domification, préface d'A. Volguine.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Jacques Halbronn, Nouveau Guide de la Vie Astrologique 1996, éditions La Grande Conjonction, 1995
  • La vie astrologique : années trente-cinquante, de Maurice Privat à Dom Néroman, Paris, G. Trédaniel Ed. la Grande conjonction, 1995 (ISBN 2-857-07740-8) 

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Notice de l'Idref
  2. "Un des plus grands astrologues de notre temps"
  3. McGraw-Hill, 1980, p. 303.
  4. James Herschel Holden, A history of horoscopic astrology, American Federation of Astrologers Inc., ISBN 0-86690-463-8, 1996, p. 235
  5. Attaché à la tradition
  6. Wilhelm Knappich, Histoire de l'astrologie, éd. Vernal/Philippe Lebaud, 9782865-940226, 1986, p. 284.
  7. Wilhelm Knappich, op. cité, p. 284.
  8. Interruption de 5 ans pendant la seconde Guerre Mondiale
  9. Les Cahiers Astrologiques
  10. Guy Trédaniel Editeur, Editions La Grande Conjonction, ISBN 9782857-077404, 1995, page 83.
  11. Source: préface par Michel Bustros du livre d'Alexandre Volguine Le maître de nativité (Éditions Traditionnelles, 1985)
  12. Selon la BnF
  13. A. Volguine, précurseur

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Site allemand présentant Alexandre Volguine