Recherche:ACV, 1kg pates, Lipuma et Derache

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Introduction à l'analyse de cycle de vie (ACV)[modifier | modifier le wikicode]

Ce paragraphe a pour objet de présenter brièvement les point essentiels à connaitre en préalable du lancement de notre ACV.

La normes ISO 14040, elle décrit la méthodologie ainsi que la déontologie que nous devrons suivre pour effectuer notre ACV. L'important est que nous, universitaire, qui réalisons l'étude écrivions bien explicitement "l'étude a été réalisée conformément à la série des normes ISO 14040". Ceci garantit, d'une part, un certain niveau de l'étude, et elle porte sur notre responsabilité de la qualité des résultat de nos travaux. Pour exemple, plutôt qu'une vague déclaration du type "s'inspire de" ou "s’appuie sur", notre études sera "conformément à" la série des normes ISO 14040


Définition des impacts environnementaux[modifier | modifier le wikicode]

Objectifs et champ de l'étude[modifier | modifier le wikicode]

L'étude portera sur l’analyse du cycle de vie[1] d'un paquet de pâtes d'1kg. L'ensemble des recherches permettra d’identifier les impacts environnementaux produit durant son cycle de vie.

En ce qui concerne notre groupe, nous étudierons les processus et les étapes de fabrication des pâtes en général: de la récolte des matières premières à la création des pâtes.

L'unité fonctionnelle de notre étude sera: permettre à l'utilisateur de manger 1kg de pâtes.

Definition du/des Scopes de notre étude[modifier | modifier le wikicode]

Graph production.jpg

Nous allons dans ce chapitre définir le/les champs d’action de notre étude. Les voici ci contre :

  • Scope 1 : Ensemble de la production de l’emballage du paquet de conditionnement.
  • Scope 2 :   Ensemble de la production de l’aliment, de la récolte des ressources primaire à sa mise en forme.
  • Enfin un Scope 3 : qui est l'addition des Scope précèdent.

Aussi, il tient à noter que nous différencions 2 types élément dans notre graphique : Les ressources et les procédés. Pourquoi ? Parce que nous allons réaliser notre ACV avec le logiciel OpenLCA, Il nécessite de connaitre, afin de réaliser l’étude, procédé et ressources. Si un des 2 éléments manque, l’étude sera incomplète.

Néanmoins nous envisageons  de ne pas intégrer à l’étude l’ensemble des procéder. En effet après nos recherche, nous avons pu en effet trouver les type de procédé nécessaires à la transformation des ressources, néanmoins, pour pouvoir les intégrer à OpenLCA, nous devons connaitre des données plus précise comme : Quel machine ? Quelles énergies de transformations ? Combien de temps ? Pour quelle quantité.

Nous comprenons pourquoi il n’est pas facile de trouver ces données, car l’entreprise garde souvent ces données en interne.

Scope 2[modifier | modifier le wikicode]

Les contrainte agronomique et technique du blé dur[modifier | modifier le wikicode]

Le blé dur est une ressource issue de l’agriculture. Pour le produire, il faut :

  • Un terrain agricole : Sa culture n'est qu'envisageable sur tout type de sols à partir de 50 mm de sol. En deçà, la rentabilités n’est pas assurée (un rendement est probable à partir de 20 q/ha) sauf si irrigation. Pour réaliser notre ACV, nous avons besoin de définir comment produire 1 kg de farine de blé[2]). Pour produire cette quantité de Farine, un agriculteur doit envisager d’avoir un terrain d’une superficie de : {| class="wikitable" ! rowspan="3" |Blé tendre !Quantité (kg) !Ha (Hectares) !M² |- |1.000 |12,99 |129900 |- |1 |0,012 |120 |}
  • Des semences traité
  • De l’eau

    Le blé dur est une plante tolérante au sec avec des sols moyens-profonds voir profonds. Sur les sols superficiels, l’eau est a vrai dire, le premier facteur limitant. Actuellement l’irrigation du blé dur est peu développée (< 10% des surfaces) du fait :

    • De la faible rentabilité de cette pratique

    • Du positionnement de cette culture sur des parcelles non irrigables. �[3]

Un agriculteur peut, afin de mieux rentabiliser sa production ( avec 250plantes/m²[3]) effectuer 3 grand types d'intervention:

  • Des traitement de désherbage Ce afin de supprimer "a moindre coût", les plantes nuisibles à la pousse du blé
  • De azote fermentée on estime[4] (en 2010) de 100 à 200 Unités/ Ha (Les Unités sont exprimées en % de la quantité brute d'engrais. Ex.: 33 de N = 33 kg d'azote par 100 kg d'engrais. Ainsi l'épandage de 100 kg d'engrais à 33 unités sur 1 ha, correspond à 33 kg d'azote épandu par ha)
  • Une protection contre les maladie[5]

Bien sur il y a d’autre élément à prendre en compte comme l’utilisation d'un tracteur pour la récolte

[3]

Analyse sur OpenLCA[modifier | modifier le wikicode]

Graph production 05.jpg

Maintenant que nous avons bien mis en évidence, le lien entre notre produit, les ressources et les moyens nécessaire à sa production, nous pouvons commencer notre analyse.

Ouvrons un nouveau projet, et utilisons la base de donnée : AGRIBALYSE v.1.2[6]

Process : Durum wheat grain, conventional, national average, at farm gate

[...]

La réalisation de la pâte[modifier | modifier le wikicode]

[...]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  1. http://cuisine.journaldesfemmes.com/magazine/pratique/0508pates.shtml
  2. http://www.infocereales.fr/search/theme-list/id/22
  3. 3,0 3,1 et 3,2 http://www.gard.chambagri.fr/fileadmin/Pub/CA30/Internet_CA30/Documents_Internet_CA30/Diversification_Fiches/Fiche_Bl%C3%A9_Dur.pdf
  4. http://www.terre-net.fr/observatoire-technique-culturale/strategie-technique-culturale/article/oda-estime-a-76-5-q-ha-le-rendement-previsionnel-en-ble-217-109721.html
  5. http://www.tubechop.com/watch/7601357
  6. https://nexus.openlca.org/database/Agribalyse

h. ttp://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000520931


sources recettes[modifier | modifier le wikicode]