Leçons de niveau 11

Pression artérielle, une grandeur régulée/La stabilité de la pression artérielle

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
La stabilité de la pression artérielle
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Pression artérielle, une grandeur régulée
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Les acteurs de la régulation de la pression artérielle
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Pression artérielle, une grandeur régulée : La stabilité de la pression artérielle
Pression artérielle, une grandeur régulée/La stabilité de la pression artérielle
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

La pression artérielle (PA) est la force exercée par le sang sur la paroi des artères. Elle est proportionnelle au débit cardiaque (DC) et donc à la fréquence cardiaque (FC) : si la FC augmente alors le DC augmente, plus de débit sanguin entraine une PA plus élevée.

La pression artérielle est le plus souvent maintenue dans d’étroites limites autour d’une valeur moyenne, appelée valeur de consigne, toute variation par rapport à la valeur consigne (hypo ou hypertension et donc présentent un danger pour l’organisme) est rapidement corrigée afin de ramener la pression artérielle à la valeur de consigne. Cette stabilité implique donc l’existence de systèmes de régulation de la pression artérielle.

Pression systolique et diastolique.jpg