Nouvelles figures de l’utilisateur dans une économie de l’attention/Travail pratique/Conception de l’espace-problème/Captation circulaire de l'attention

Une page de Wikiversité.
Aller à la navigation Aller à la recherche

La captation émotionnel circulaire est une dynamique d'utilisation des émotions d'un utilisateur, utilisée à des fin commercial dans le cadre de l'usage d'un réseau social.

Cette dymamique qui prend la forme d'un algorythme vas se servire de façons implicite des goût et émotions d'un utilisateur afin de l'orienter vers un contenu qui lui ressemble. En effet, classiquement pour proposer du contenu à un utilisateur, un réseau social se base dans un premier temps sur les préférences que l'utilisateur vas rentrer lui mème sur la plateforme en question. Cela permet à l'algorythme de lui proposer du contenu en adéquation avec les goûts renseignés. Par la suite le contenu et la correspondance de celui ci avec l'utilisateur est affiné via des mécanisme de ''like'' et de ''commentaire'' qui permet à l'algorythme de traité ses données la encore en fonction des actions directes de l'utilisateur. L'utilisateur à donc globalement actif dans le filtrage du contenu qui lui est proposé. Dans le cas présent on peut prendre l'exemple du réseau social Twitter ou votre fil d'actualité est défini de part vos abonnements, likes ou retweets. Bien que du contenu vous sois proposé cela reste très minoritaire.

A contrario, l'application la plus connu utilisant dans son algorythme, une dynamique de captation circulaire de l'attention est le réseau social de partage de contenu video, TikTok.

En effet dans ce cas, l'utilisateur lors de son inscription ne renseigne pas d'information sur le type de contenue qu'il souhaite visionner. Effectivement la précision du contenu se fait au fur et à mesure de l'utilisation de la plateforme et cela de facon implicite. En effet, bien que les likes, les partages et commentaires sois bien pris en compte, le durée de visionnage ainsi que le nombre de ''boucle'' visionné à son impacte également. De plus des théories mettent en lumière le fait que la musique utilisé dans les vidéo, la localisation de l'utilisateur ainsi que le type d'appareil qu'il utilise pour visionner des videos est également sont impact.

En juillet 2021 le Wall Street Journal à mené une enquête sur le fonctionnement de l'algorythme TikTok. Cette enquête, qui prend la forme de créations de plusieurs comptes testes démontre que lors de l'inscription, les vidéos proposée tournent autour de 6,31 millions de vue alors que par la suite, on serait plutot sur une moyenne de 0,78 millions, pour des video bien plus centrées sur les gouts de l'utilisateur. La conclusion de cette enquête est que l'algorythme à pour but de capter l'attention de l'utilisateur au maximum, et non d'apporter du contenu positif pour celui ci.

C'est justement ce point tout particulier qu'il est important de mettre en avant dans le cadre de la compréhension de cette synamique. En effet, les dérives de l'algorythme et de cette dynamique plus généralement, part du fait que l'objectifs n'est pas de proposer un contenu bien précis et adapté à un utilisateur mais de le faire rester sur la plateforme le plus de temps possible en jouant sur ses émotions.

Dans le cadre de leur enquête, le Wall street Journal à créer un compte nommé Kentucky_96, ce compte avait pour particularité d'ètre attiré par du contenu triste. Le résultat de l'expérience est que 93% du contenu proposé était en rapport avec cette émotion. Le constat à en tirer bien qu'il faut rester prudent, est que cette dynamique peut ètre un gouffre d'un point de vue psychologique, désumanisant totalement le consommateur qui n'est considéré finalement qu'en fonciton de son attention.

De plus il est extrèmement compliqué de sortir de cette dynamique après une utilisation répétée et au vu du faible contenu différent proposé.

Schèmas de compréhension simplifé de la captation émotionnel circulaire