Mallette pedagogique Enfants Intellectuellement Precoces-Outils cle en main-En fonction des matieres-En histoire et geographie

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Temps de lecture : 1mn30s

Démarche en classe avec des EIP[modifier | modifier le wikicode]

Certains EIP adorent l'histoire car elle donne du sens à notre vécu actuel. Leur sensibilité au monde et leur besoin de justesse des mots peuvent amener l'enseignant à aller très loin dans son cours, il peut se retrouver à devoir expliquer des termes d’une période plus ancienne pour donner du sens à la leçon actuelle.

Les EIP poussent l'enseignant à sortir de son programme pour aller chercher les connaissances ailleurs et toujours plus loin.

 Par exemple : Pourquoi telle guerre a-t-elle éclaté ? Ils ne vont pas peut-être aller chercher les raisons dans le cours pour expliquer la déclaration de guerre (réponse attendue par l’enseignant) mais donner des raisons beaucoup plus basées sur l’affect.

 Les devoirs rédigés seront parfois courts parce qu'ils ne vont pas argumenter ni aller rechercher les informations dans leur cours, ils vont à l'essentiel.

Ou bien leur réflexion est trop poussée et le devoir est long car ils ont développé une réflexion en arborescence/divergente des parties qui leur semble très importante à leurs yeux (affect) mais qui ne correspond pas à la question posée, donc ils se retrouvent hors sujet.

Il faut approfondir les thèmes et laisser l'enfant précoce s'exprimer à l’oral. On peut en profiter pour apprendre à s'écouter et échanger des opinions et en faire peut-être des débats.

En histoire et géographie, il faut :

  • insister sur l’explicitation de la pensée et la rigueur de la méthodologie
  • veiller à apporter une méthodologie propre à ces deux matières
  • recentrer l’élève sur le général et pas le particulier

En effet, l’élève EIP peut avoir tendance à mettre beaucoup d’importance sur le détail, sur l'anecdote. A partir du constat de l’élève, de son interrogation, on peut l’aider, par le raisonnement à remonter au général et  lui permettre de mettre en évidence que c’est cela qui doit être pris en compte.

Exemples et outils[modifier | modifier le wikicode]

Les exposés[modifier | modifier le wikicode]

Quand ils maîtrisent déjà certains contenus en histoire et en géographie, il devient possible de proposer aux élèves EIP de préparer un exposé (pas systématiquement). Il s’agira alors de bien cadrer son action avec deux exigences :

  • le contenu doit être compréhensible par les camarades, ce qui va permettre à l’élève à la fois de travailler sur l’explicitation, l’oral, la prise en compte d’autrui, sa place légitime dans le groupe classe.
  • ils doivent pouvoir répondre aux questions, ce qui leur offrira l’opportunité d’approfondir le sujet autant qu’ils le souhaitent.

Méthodologie[modifier | modifier le wikicode]

En début de séance[modifier | modifier le wikicode]

Commencer par une phase méthodologique, où toute la classe aura un corpus de documents sur un même thème. Les élèves passeront tous dans le rôle de spectateur et celui de l’acteur, afin de dégager une grille d’items garantissant un exposé satisfaisant. Afin de garantir que l’élève reste dans le cadre des programmes, il peut être judicieux de lui proposer de choisir son thème d’exposé dans une liste des thèmes qui seront abordés au cours de l’année scolaire avec le reste de la classe.

Les questions intempestives[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque l'élève EIP intervient de manière trop répétée avec des questions intempestives, l'enseignant peut réguler cette prise de parole avec un “ticket question” afin de limiter le nombre de questions et permettre à tous les élèves de s’exprimer.


< Précédent| Suivant >