Leçons de niveau 12

Méthodes de l'écrit et de l'oral face à un ou plusieurs textes littéraires/Ecriture d'invention

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Ecriture d'invention
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Méthodes de l'écrit et de l'oral face à un ou plusieurs textes littéraires
Chap. préc. :Dissertation
Chap. suiv. :Exposé littéraire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Méthodes de l'écrit et de l'oral face à un ou plusieurs textes littéraires : Ecriture d'invention
Méthodes de l'écrit et de l'oral face à un ou plusieurs textes littéraires/Ecriture d'invention
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Analyser le sujet[modifier | modifier le wikicode]

  • Identifier le thème de réflexion : le thème est en relation avec les textes du corpus et les objets d’étude du programme.
  • Identifier la forme de réponse à rédiger (liste non-exhaustive) :
    • Un article critique : rédiger un article polémique, apporter un jugement, faire l’éloge ou le blâme d’un comportement, prendre position…
    • Un échange dialogué : rédiger un dialogue théâtral, romanesque ou argumentatif, un monologue délibératif ou un discours prononcé devant une assemblée…
    • Un essai : rédiger un essai sur un sujet littéraire ou de société sous forme de préface ou de présentation.
    • Un apologue : rédiger un apologue, un récit à dimension morale ou argumentative comme la fable, le conte ou le dialogue philosophique.
    • Un écrit autobiographique : rédiger l’extrait du journal de voyage d’un personnage, de ses carnets intimes, de son autoportrait ou de ses mémoires…
    • Une lettre : rédiger une lettre adressée à un destinataire réel ou fictif (lettre ouverte, privée…).
  • Repérer le type d’argumentation demandée : le sujet demande de développer une argumentation qui défend, réfute ou discute un point de vue.
  • Analyser le travail d’amplification ou de prolongement : s’appuyer sur un texte du corpus pour l’amplifier, l’anticiper (ex : écrire la scène de théâtre précédent celle étudiée) ou la prolonger en se montrant sensible au style d’un auteur.

Préparer le cadre de la réponse[modifier | modifier le wikicode]

Inscrire sa réponse dans une situation d’énonciation particulière[modifier | modifier le wikicode]

  • Le contexte : votre réponse doit tenir compte du lieu et de l’époque précisés dans le sujet.
  • Le statut des interlocuteurs : respecter l’identité de l’émetteur et du destinataire, leur niveau de langue, leurs intentions, leurs comportements en fonction de leur position sociale et de leur personnalité.

S’incrire dans un registre[modifier | modifier le wikicode]

  • Le registre imposé : utiliser les procédés propres au registre demandé.
  • Le registre suggéré : choisir ou déterminer le registre à adopter en fonction de la situation d’énonciation (ex : exprimer l’intensité de l’émotion ressentie, le registre lyrique).
  • Le registre à déterminer : choisir un registre et un style qui correspondent au contexte du sujet.

Pratiquer l’écriture d’invention à visée argumentative[modifier | modifier le wikicode]

Défendre un point de vue[modifier | modifier le wikicode]

  • Expliciter la thèse : formuler clairement la thèse défendue et montrer l’enjeu de l’argumentation et les valeurs sur lesquelles elle s’appuie.
  • Développer des arguments : ceux-ci peuvent être tirés du corpus ou relever de votre culture personnelle, des objets d’étude vus en classe…
  • Apporter des exemples : ceux-ci illustrent la thèse sous forme de citations ou de renvois à des expériences personnelles.

Réfuter un point de vue[modifier | modifier le wikicode]

  • Réfuter la thèse défendue : reformuler clairement la thèse à réfuter pour montrer qu’elle met en jeu une opinion fausse ou incomplète, ou reposant sur des valeurs à combattre.
  • Critiquer la démarche argumentative : montrer que celle-ci n’est pas pertinente car le contexte dans lequel elle s’inscrit a changé, elle relève du domaine de l’opinion, elle est de mauvaise foi…
  • Apporter des contre-arguments et des contre-exemples : ceux-ci permettent de réfuter l’opinion adverse. Ils sont tirés des autres textes du corpus ou de vos connaissances personnelles.

Discuter un point de vue[modifier | modifier le wikicode]

  • Reformuler les thèses en présence : confronter les thèses en présence en les reformulant de manière explicite pour en dégager une problématique.
  • Alterner des arguments et des contre-exemples : faire progresser l’argumentation en alternant les points de vue par l’enchaînement des arguments et des contre-exemples qui s’opposent.
  • Faire aboutir la discussion :
    • en validant une thèse par rapport à une autre
    • en maintenant l’opposition des thèses
    • en réconciliant les thèses pour ouvrir sur de nouvelles perspectives

La forme de l’écriture[modifier | modifier le wikicode]

  • La lettre : respecter les caractères formels de l’épistolaire (l’échange par lettres) et utiliser les procédés de la persuasion et de la conviction.
  • Le dialogue : présenter en introduction les personnages, circonstances et thème du dialogue. Chaque personnage tente de persuader ou de convaincre son interlocuteur. Le dialogue théâtral doit comporter des didascalies. Dans un récit, des passages narratifs et/ou descriptifs permettent d’enrichir, de mettre en relief tel ou tel argument.
  • L’apologue : respecter le caractère de la fable, du conte… L’apologue peut comporter des éléments réalistes ou merveilleux, des passages narratifs ou descriptifs, des dialogues argumentatifs, une conclusion qui en dégage la signification.
  • L’essai : identifier le domaine (histoire, science, société…) et la forme de l’essai demandé (article, traité…). Présenter en introduction la problématique et le plan choisi, développer arguments et exemples, conclure par son opinion personnelle…

Amplifier ou prolonger un texte[modifier | modifier le wikicode]

  • Identifier les caractéristiques du genre : respecter les contraintes du genre dans lequel s’inscrit le texte ; par exemple, poésie, théâtre, récit autobiographique, discours argumentatif.
  • Respecter le cadre défini par le texte : conserver époque, lieu, statut et caractère des personnages, relations entre les personnages, émotions ressenties, réflexions ou pensées.
  • Respecter le style de l’écrivain : l’écriture d’imitation doit respecter énonciation, niveau de langue, structure des phrases et des paragraphes pour créer une continuité entre le texte du corpus et le texte du candidat.