Leçons de niveau 12

Méthodes de l'écrit et de l'oral face à un ou plusieurs textes littéraires/Dissertation

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Méthodes de l'écrit et de l'oral face à un ou plusieurs textes littéraires : Dissertation
Méthodes de l'écrit et de l'oral face à un ou plusieurs textes littéraires/Dissertation
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Qu'est-ce qu’une dissertation[modifier | modifier le wikicode]

La dissertation est un travail d'argumentation qui demande de réfléchir à un problème littéraire en discutant plusieurs thèses et en justifiant ses positions par des références personnelles précises et variées à des œuvres littéraires ou artistiques. Le sujet est constitué par une citation ou une question qu'il faut analyser avant de chercher des idées ou arguments et les organiser dans un plan pour proposer une réflexion cohérente et qui vise à démontrer le point de vue choisi.

Analyse du sujet[modifier | modifier le wikicode]

Lisez attentivement le sujet : repérez les références s'il s'agit d'une citation (auteur ? contexte ?), définissez méthodiquement les mots clés car ils donnent l'objet précis à étudier, analysez les connecteurs logiques (quelle est leur fonction ?) et dégagez les présupposés (l'implicite) ou les paradoxes contenus dans le sujet. Il ne faut pas oublier de l’analyser sur le plan grammatical, et notamment de relever les termes qui restreignent et qui précisent la portée d'une affirmation : ils indiquent ce sur quoi porte le doute.

Rassemblez les éléments de votre analyse à l’aide des questions suivantes : Quel thème aborde le sujet ? Quel est le problème posé ? Que faut-il montrer ou discuter ?

Formulez une problématique précise, c’est-à-dire, reformulez avec vos propres mots la question posée. Faites apparaître clairement, sous forme d'interrogation, le lien entre le problème soulevé et l’objet d'étude travaillé.

Recherche des arguments et des exemples[modifier | modifier le wikicode]

Une fois que le sujet est bien compris et que le champ du sujet est clairement délimité, recherchez en vous aidant du corpus les arguments qui continuent la thèse proposée (ou la plus naturelle), ceux qui s’y opposent. Relevez les citations qui seront utiles à cette démonstration et qui vous serviront d'exemples. Attention, les exemples les doivent justifier des idées clairement énoncées et non le contraire ! Attention également à ne pas trop citer cela ne peut remplacer la réflexion, et le choix des citations doit être précis et pertinent (pas de relevés de 15 lignes !).

Ajoutez obligatoirement à ce premier relevé des exemples personnels, qui vont compléter votre argumentation avec de nouvelles idées, non évoquées dans le corpus, ou qui vont enrichir les idées déjà trouvées avec de nouveaux exemples particulièrement pertinents.

Elaboration d'un plan et préparation des différentes étapes du devoir au brouillon[modifier | modifier le wikicode]

Le plan est structuré autour de trois axes ou parties – éventuellement deux – qui permettent d’organiser la réflexion selon une logique démonstrative destinée à convaincre votre lecteur. Les axes du plan découlent de la problématique préalablement formulée en liaison avec le sujet : il faut donc les hiérarchiser en fonction de la position adoptée sur le sujet à traiter. C'est pourquoi il n’existe pas de plan systématique, mais quelques démarches de base qu’il vous faudra adapter en fonction du sujet.

Pour chaque partie, détaillez les idées à utiliser : chacune doit comporter plusieurs sous-parties – au moins deux – qui seront présentées sous forme de paragraphes dans le devoir rédigé : chaque sous-partie développe une idée principale et des références ou exemples. Bien penser à classer ces éléments afin de bâtir un raisonnement progressif : il faut respecter la règle de la logique: présenter l’idée A avant l’idée B si A implique B (rapport de cause à conséquence), sinon, respecter la rèzle de l’intérêt croissant : on commence par les idées les plus évidentes et les idées les plus complexes (les plus essentielles, personnelles, originales) prendront place à la ñn de chaque partie. Reliez les sousparties par des articulations logiques, à prévoir dès le brouillon.

Enfin, rédigez au brouillon les étapes-clés du devoir (et seulement elles !)

  • L’introduction pose les données : elle amène le sujet par le thème, l’œuvre, l’auteur ou l’époque puis cite et analyse le sujet et pose la problématique retenue. Enfin elle annonce (subtilement !) le plan du devoir sans donner déjà la « solution », c’est-à-dire la position adoptée à la fin.
  • Il est conseillé de préparer également au brouillon les transitions entre chaque grande partie afin de souligner la cohérence et la progression du devoir.
  • La conclusion récapitule le raisonnement, recentre l’intérêt sur la question posée en montrant qu’on y a répondu et éventuellement élargit la réflexion en montrant que le sujet n’a pas été épuisé et que d’autres pistes sont possibles. Attention, il ne faut pas en profiter pour rajouter in extremis une idée oubliée ! Ne jamais flnir sur une nouvelle question (ou pire, sur la reprise du sujet !).

Rédaction sur la copie puis relecture[modifier | modifier le wikicode]

Recopier l'introduction puis à partir du plan détaillé, développer en rédigeant. Chaque paragraphe correspond à une idée et doit être illustré d’au moins un exemple précis. Tout ce que vous analysez doit être cité ou évoqué précisément, on ne peut renvoyer au livre ou au corpus donné par simple allusion. N'oubliez pas de présenter correctement la copie (alinéas, lignes sautées) et de recopier les transitions et la conclusion préparées, puis de relire l‘intégralité du devoir (vous devez réserver à cet effet le dernier quart d'heure de l'épreuve).