Leçons de niveau 0

Médecine du sommeil/Sommeil de jour

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Sommeil de jour
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Médecine du sommeil
Chap. préc. :Sommeil de nuit
Chap. suiv. :Troubles
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Médecine du sommeil : Sommeil de jour
Médecine du sommeil/Sommeil de jour
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Généralités[modifier | modifier le wikicode]

Dormir le jour est au moins soumis aux mêmes contraintes que la nuit, avec en plus une marginalisation de l'individu et des effets différents sur la santé.

Horaires décalés[modifier | modifier le wikicode]

20% de la population active travaillent de nuit ou en horaires tournants. Le sommeil de jour est moins efficace à cause des bruits, de la lumière, et du décalage du rythme circadien. En effet, la température corporelle et la pression du sommeil paradoxal se fait la plus forte, et la lumière est traduite en signal hormonal de synchronisation temporelle via les récepteurs photiques de la rétine permettant de stimuler la sécrétion de mélatonine par la glande pinéale. Des rotations courtes (2 à 3 jours) semblent plus favorables que des rotations longues (8 jours) puisqu'elles ne permettent pas à l'organisme de modifier ses rythmes circadiens.