Littérature de jeunesse en anglais : Walter Crane, Le prince grenouille/À la porte

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chapitre 2 : À la porte
bouton image vers le chapitre précédent Le grand chagrin




White open book.svg

Le lendemain, alors que la fille du Roi était assise à table avec son père et tous les Courtisans et qu’elle mangeait dans sa petite assiette en or, on entendit quelque chose monter l'escalier de marbre, Splitch ! Splatch ! Splitch ! Splatch ! Arrivé à la dernière marche, le visiteur frappa à la porte en disant :

– Ouvrez-moi la porte, ô vous la plus jeune fille du Roi !

Elle se leva pour aller voir qui l’appelait ; mais quand elle ouvrit la porte elle aperçut... la Grenouille ! Elle referma brutalement la porte et revint s’asseoir à table, toute pâle. Le Roi remarqua qu'elle avait le cœur battant à toute vitesse et lui demanda si c’était un géant qui était venu pour l'enlever et qui attendait derrière la porte.

– Oh, non, répondit-t-elle, ce n’est pas un géant, c’est une horrible Grenouille.