Littérature de jeunesse en anglais : Walter Crane, Le Chat Botté/Les fiançailles

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chapitre 6 : Les fiançailles
bouton image vers le chapitre précédent L'ogre




White open book.svg

Au même instant, on entendit le cortège de sa Majesté.
Le Chat se précipita dans l'entrée, fit son apparition
À la porte et l'ouvrit d'un coup avant qu’ils n'aient le temps de sonner :
« Le Marquis de Carabas souhaite la bienvenue au Roi ! »

C'est ainsi que le fils de Meunier devint seigneur des lieux,
Et put accueillir le Roi avec grand luxe et style.

Après le dîner, sa Majesté, souriant et affable,
Lui dit : « Marquis de Carabas, donnez-nous la main ;
Et si le moindre de mes biens vous agrée,
Oui, même notre fille, cher Marquis, il est vôtre. »

C'est ainsi que le fils de Meunier épousa la Princesse le lendemain,
Et le Chat bien botté, fut son garçon d'honneur, le joyeux luron ;
Car le Marquis de Carabas lui devait la vie,
Ses terres et champs de blé, son château et sa femme.