Littérature de jeunesse en anglais : Walter Crane, Belle et la Bête/La vie de château

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche





White open book.svg

Après son départ, elle regagna son appartement sur la porte duquel était écrit en lettres d'or « Chambre de Belle » ; et posé sur la table se trouvait un portrait d'elle au-dessous duquel était écrit : « Belle est Reine de ces lieux ; toute chose lui obéira. »

Le palais était rempli de galeries et d'appartements qui regorgeaient de superbes œuvres d'art. Dans une salle se trouvait une cage avec des oiseaux rares. Près de là elle aperçut toute une troupe de singes de toute taille. Ils s'approchèrent pour la saluer en faisant de profondes révérences. Beauté s'enticha d'eux et se dit qu'elle aimerait bien en avoir quelques uns pour lui tenir compagnie et la suivre. Immédiatement deux jeunes bêtes de haute taille, portant habit de cour, s'avancèrent et se postèrent à ses côtés avec beaucoup de gravité ; et deux singes alertes attrapèrent sa traîne et jouèrent les petits pages. A partir de ce jour-là les singes furent à son service, avec tout le respect attentionné dû aux reines dans une maison royale.

Finalement, Beauté se retrouva bientôt la véritable Reine du palais, tous ses vœux étaient satisfaits ; mais elle était toujours seule, à l'exception de l’heure du dîner :