Littérature de jeunesse en anglais : Walter Crane, Aladin ou la lampe merveilleuse/L'oncle magicien

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aladin se fait accoster dans la rue par un vieil homme qui prétend être son oncle.


White open book.svg

Aladin était le fils d'un pauvre tailleur dans une ville d'Orient. Il avait eu une enfance choyée et préférait jouer au lieu de travailler ; aussi quand Mustapha, son père, mourut, il fut incapable de gagner sa vie et sa mère dut se mettre à tisser du coton à longueur de journée pour gagner de quoi subsister. Mais cela n'affecta pas son amour maternel car elle savait qu’il avait bon cœur ; elle était persuadée qu’il s'améliorerait en grandissant et qu’il finirait par devenir un homme généreux et prospère.

Un jour où Aladin se promenait en ville, un vieil homme s'approcha de lui, le scruta attentivement et lui dit qu’il était le frère de son père, qu’il était parti à l'étranger depuis longtemps, mais qu’il avait maintenant l'intention d'aider son neveu à faire fortune. Il enfila alors un anneau au doigt du garçon en lui disant que rien de dangereux ne pouvait lui arriver tant qu’il le porterait.

En fait, cet étranger n'était pas du tout l'oncle d'Aladin et n'était en rien de sa famille : c’était un magicien malfaisant qui voulait l’utiliser, comme nous allons le voir dans un instant.