Littérature de jeunesse en anglais : Laura Valentine, Diamants et crapauds/Présentation du livre

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Lesfees.jpg

Les fées de Charles Perrault illustrées par Gustave Doré en 1867.


Voici la version anglaise du conte de Charles Perrault, Les Fées, tiré des Contes de ma mère l'Oye, parus en 1697 ; c'est le conte le moins connu de cette série.

L'auteure en est une conteuse anglaise, Laura Valentine, qui publia en 1870, sous le nom de Tante Louise (Aunt Louisa), un recueil de contes de fées qui a bercé plusieurs générations de petits anglais.

  • Tapuscrit en anglais et traduction déposés en cc-by-sa sur wikimedia commons le 13-02-2015 : première partie et seconde partie.
  • Six illustrations de Laura Valentine, type imagerie d'Épinal, dans le domaine public, déposées sur wikimedia commons le 30-10-2015 pour chacun des six épisodes suivants :
  1. La rencontre : 246 mots
  2. Le retour : 136 mots
  3. La seconde rencontre : 277 mots
  4. Le second retour : 83 mots
  5. Perdue dans les bois ? : 168 mots
  6. Perdue dans les bois ! : 92 mots

Écouter l'histoire en français[modifier | modifier le wikicode]

Regarder le diaporama en français[modifier | modifier le wikicode]

Lire le texte d'origine en anglais[modifier | modifier le wikicode]