Littérature de jeunesse en anglais : Helen Bannerman, L'histoire du singe taquin/Les rats

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche





White open book.svg

Mais Jacquot n'engraissait point, pour la bonne raison qu'il en eut vite assez des bananes et n'en mangeait qu'une par jour. Il donnait toutes les autres aux rats.

Le lion et la lionne étaient très inquiets de voir le singe toujours aussi maigre. Un jour, ils se glissèrent en cachette près du garde-manger pendant qu'il bavardait avec les rats et parlait de son régime de bananes. Il disait :

– J'en ai plus qu'assez de toutes ces bananes, je rêve d'une noix de coco.

– Mais tu grossirais, répliquèrent les rats.

– Oui, vous avez raison et pas question d'engraisser pour servir de repas à ces vieux lions.

– Oh, Oh, une noix de coco pour grossir ? Nous allons lui en chercher une immédiatement.

Mais impossible de les attraper dans le cocotier.

Alors le lion revint à sa grotte et s'adressa d'un ton féroce aux petits rats, pour leur dire qu'il allait détruire le mur et les dévorer d'un coup s'ils ne partaient pas sur le champ lui chercher une noix de coco.

Terrifiés par la menace, les petits rats se précipitèrent en haut du cocotier et détachèrent plusieurs noix de coco en rongeant les branches à toute vitesse. Mais les noix de coco tombèrent sur la tête du lion et de la lionne en les assommant ; aussi les petits rats choisirent-ils de rester en haut de l'arbre jusqu'à la nuit.