Littérature de jeunesse en anglais : Hans Christian Andersen, Le Vilain Petit Canard/La vie dans la basse-cour

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche






White open book.svg

La vieille cane les accueillit en les félicitant.

« Quelle belle famille, mais quel est ce drôle de caneton pas comme les autres ? »

« C'est vrai, il n'est pas beau mais c'est un bon petit, il nage aussi bien et même mieux que les autres, » et elle lui gratta le cou.

Mais les autres canards, et même les poules, lui firent subir mille misères à cause de sa laideur, à coups de morsures, à coups de bec, et de moqueries.

Et, comble de malheur, le dindon, qui se prenait pour l'empereur de la basse-cour à cause de ses ergots, se précipita sur lui en gonflant ses plumes tout en faisant la roue, rouge de colère.

Pour lui échapper, le vilain petit canard sauta par-dessus la grille et retomba de l'autre côté sur une nichée d'oisillons terrifiés.

« Ils ont peur de moi parce que je suis si laid » se dit-il en s'enfuyant et en fermant les yeux.