Littérature de jeunesse en anglais : Hans Christian Andersen, Le Vilain Petit Canard/La surprise du printemps

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche






White open book.svg

Un jour, enfin, le soleil se mit à faire fondre la neige, les alouettes se mirent à chanter, le printemps était de retour !

Il secoua ses ailes, elles étaient devenues fortes !

Et il s'envola jusque dans un parc où se trouvait un ruisseau dans lequel barbotaient un groupe de beaux cygnes blancs.

Il ne put résister et s'approcha d'eux, tout en baissant la tête à l'idée des moqueries qui l'attendaient.

Mais en regardant son reflet dans l'eau, il ne reconnut pas le vilain petit canard : sa forme avait changé, il était devenu cygne comme eux !

Depuis la rive, des enfants lui jetèrent des graines et du pain en criant :

« Il y en a un nouveau, regardez comme il est beau ! »

Il se cacha la tête sous l'aile, ne sachant que penser. C'était de lui qu'on parlait ? Après tous ces mois de moqueries et de persécutions ?

Il secoua ses plumes, étira son long cou et comprit enfin qu'il était vraiment un cygne, le plus beau de tous les oiseaux.

La joie le submergea et il s'écria :

« Jamais de ma vie, je n'aurais pu imaginer un jour ne plus être un vilain petit canard ! »