Littérature de jeunesse en anglais : Frères Grimm, Le voyage du Petit Poucet/Valet d'auberge

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche





White open book.svg

Il alla tout d’abord travailler chez divers patrons mais il n'aimait pas cela, il se fit finalement embaucher comme valet dans une auberge. Cependant, les femmes de chambre ne l’appréciaient pas car il voyait ce qu’elles faisaient sans qu'elles-mêmes puissent s'en rendre compte. Il avait dit à son maitre et à sa maitresse ce qu’elles avaient volé dans les plats et emporté au cellier pour leur propre compte.

-- « Attends, tu vas nous le payer ! » se dirent-elles et elles convinrent entre elles de lui jouer un mauvais tour.

Peu après, alors qu'une des femmes de chambre fauchait le pré, le Petit Poucet gambadait parmi les herbes. L'ayant repéré, la femme le faucha rapidement avec l'herbe, lia le tout dans un grand tissu et le jeta secrètement aux vaches.

Parmi elles, il y en avait une grande noire qui l'avala d'un coup sans le blesser. Mais il n'aimait pas l'endroit où il était tombé car il faisait assez sombre et il n'y avait même pas une bougie. Quand la vache alla se faire traire, il cria :

-- « Plitsch, platsch, ploutsch !... le seau n'est-il pas plein ? »

Mais le bruit de la traite ne lui permettait pas d’être entendu.

Plus tard, le maitre de la maison vint dans la grange et dit :

-- « Demain, cette vache doit être tuée ».

Le Petit Poucet était si effrayé qu’il s'écria d'une voix claire :

-- « Laissez-moi d’abord sortir, je suis enfermé à l'intérieur de cette vache ! ».

Le maitre avait très bien entendu mais ne savait pas d'où venait la voix.

-- « Où es-tu ? » demanda-t-il.

-- « Dans la noire », répondit-il, mais le maitre ne comprit pas ce que cela signifiait et s'en alla.