Lettres satiriques/Lettre XVII « Contre les médecins », commentaire no 1/Plan du commentaire

Une page de Wikiversité, la communauté pédagogique libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Ce document est spécifiquement rattaché au chapitre :
Lettre XVII « Contre les médecins », commentaire no 1
de la leçon :
Lettres satiriques


  1. La dénonciation de l'absurdité de la médecine
    1. Des pratiques contradictoires
      • antithèse
        • « à force de me bien porter, je me meurs » : ces actions ont les conséquences opposés de ce qui sont attendus
        • « de guérir, l'employeroient toute entière à me tuer » : —
        • « je sens empirer le mal qu’il me cause par les remèdes, » : —
      • attitudes contraires au sermon d'Hippocrate
        • CL mort : « Bourreau », « poignard », « condamné à la mort », « funeste »
        • CL affaiblissement : redondance
        • « puissants remèdes qu'ils ont » (« ont » est un verbe de possession, il est égoïste, manque de générosité)
    2. Une toute puissance illégitime
      • termes désignant les médecins, les majuscules indiquent des titres (autorité) : « Médecin », « Bourreau », « Monsieur le gradué » (diplômé)
      • dangerosité : « traitre », « ennemis », « Bourreau »
      • magie : « présage », « miracle », « art » (aptitude de l'illusion)
      • comportements autoritaires : « Pauvres gens que vous êtes » (insulte au discours directe), « effronterie » (conflit)
  2. La satire des mauvais médecins
    1. Des hommes incompétents
      • « je connais assez que la souplesse de leur art les oblige de condamner tous leurs Malades à la mort, afin que si quelqu’un en échappe, on attribue la guérison aux puissants remèdes qu’ils ont ; et s'il meurt, chacun s’écrie que c’est un habile homme, et qu’il l'avait bien dit »
        • « les » pronom (COD)
        • « si » : subordonnées hypothétiques
        • jugement « on » et « chacun » : indéfinis
      • « Monsîeur le Gradué , de me dire que ce ne sera rien, et proteste cependant à tout le Monde que sans miracle je n’en puis relever »
        • « cependant » : en même temps/opposition
        • tous les actions sont de forme négative
    2. Des discours manipulateurs
      • La parole à la place des actions
        • CL de parole : « dire », « protester », « témoigne », « présage », « dit », « assurer »
        • discours
          • direct : « "[…]" »
          • indirect : « il l'avait bien dit »
          • indirect libre : « il rit en m'assurant » (« bien » renforce l'assurance, « le » signifie sa parole)
        • phrases déclaratives et injonctives (intimidation, « souplesse » de leur « art » (savoir faire), habitation de persuasion (ruse))
      • Contenu malhonnête
        • Vocabulaire positif : « [il] me berce » (polysémie, sens négatif -> tromper)
    3. Des personnages dangereux
      • Ironie : « souplesse », « souffriront » (situation de douleur, accepter)
      • La progression du Mal
        • « extrémité » : (1) pluriel, indique les membres du corps ; (2) singulier, traduit l'extremité de la vie
      • La mise à mort du patient
        • métaphore filée de la mise à mort : « poignard sur la gorge », « Bourreau »
      • L'ambiguïté
        • « en vérité » : locution adverbal
        • « est capable de » : vérité
        • on rencontre un médécin -> être malade
        • la nacavité du patient