La gravitation : approche historique/Le Temps de la Révolution: Le Mollusque d´Einstein

Une page de Wikiversité, la communauté pédagogique libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Le Temps de la Révolution: Le Mollusque d´Einstein
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : La gravitation : approche historique
Chap. préc. :Le temps de la synthèse: La Pomme de Newton
Chap. suiv. :Une force Cosmique et une théorie Cosmologique
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « La gravitation : approche historique : Le Temps de la Révolution: Le Mollusque d´Einstein
La gravitation : approche historique/Le Temps de la Révolution: Le Mollusque d´Einstein
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

1915. Eistein publie la théorie de la Relativité Générale qui généralise sa théorie du mouvement de 1905. Il s´agit d´une des plus grandes révolutions conceptuelles qui aient eu lieu, car cette théorie montre que la gravitation n´est pas qu´une simple action à distance instantannée comme le pensait Newton, mais qu´il s´agit ni plus ni moins que de la courbure de l´espace-temps lui-même! L´espace-temps est pour Eistein une entite déformable et manipulable, entité qu´il métaphorisait par un Mollusque, le Mollusque d´Einstein.

La nouvelle théorie permet surtout de répondre à une observation contradictoire avec l´ancienne théorie: les astronomes observaient en effet un décalage du périhélie de Mercure, phènomene certes prédit par la Gravitation de Newton mais dont la valeur observée était suffisament supérieure à la théorie pour interpeller les astronomes. Comme Mercure est la planète la plus proche du Soleil elle subit des effets Relativistes, la théorie de Newton n´est valable que pour des champs de gravitation faibles.

Une autre confirmation fut établie par Sir Arthur Eddington, qui lors d´une observation d´une éclipse solaire put constater l´effet de lentille gravitationnelle éxercée par le Soleil sur les rayons lumineux de certaines étoiles. Enfin la première résolution des équations d´Einstein, proposée par Karl Schwarschild prédisait qu´en dessous d´un certain rayon dit de Schwarschild, une masse spherique devenait une singularité, un point de l´espace-temps où la gravité est infinie, les trous noirs venaient d´être prédits!