Leçons de niveau 11

L'élément chimique/Exercices/Indentification d'ion en solution

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Indentification d'ion en solution
Image logo représentative de la faculté
Exercices no10
Leçon : L'élément chimique

Exercices de niveau 11.

Exo préc. :Source du plan de Phasy
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Exercice : Indentification d'ion en solution
L'élément chimique/Exercices/Indentification d'ion en solution
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.




Les ions ne sont pas présents que dans les solutions faites au laboratoire. Nous allons voir quelques exemples dans des produits de consommation courante et des médicaments.

On prête un certain nombre de vertus (avérées ou non) à beaucoup d'eaux minérales, mais il existe aussi des contre-indications. Deux exemples sont présentés dans les documents ci-dessous.

Doc. no 1 : Constipation

« Votre bébé n'est pas constipé s'il n'a qu'une selle par jour. On peut attendre deux jours (voir plus) d'arrêt du transit sans s'alarmer. Vous pouvez :

  • masser son ventre dans le sens des aiguilles d'une montre;
  • donner un biberon préparé avec de l'eau « Hépar » (à utiliser très ponctuellement et après avis du médecin ou de la puéricultrice);
  • consulter un médecin si la constipation persiste, s'il existe un ballonnement abdominal ou des vomissements répétés. »
    CHU Nantes
Doc. no 2 : Conseils pour un régime sans sel

« Voici une liste non exhaustive :

  • Supprimer totalement le sel pour cuisiner.
  • Ne pas resaler à table.
  • Vérifier l'étiquetage des produits alimentaires que vous consommez. Plusieurs termes sont employés à propos du sel :
    • Sodium (1 g de sodium = 2,54 g de sel)
    • NaCl, bicarbonate ou benzoate de sodium (E 211 ou E 20)
    • Glutamates
  • Éliminer tous les plats cuisinés du commerce: traiteur, conserves ou surgelés.
  • Supprimer les eaux minérales gazeuses salées telles que : Vichy, Badoit, Quezac, San Pellegrino »
    CHU Rouen
  1. Peut-on considérer les sources de ces deux documents comme fiables ?
  2. Quel peut être l'intérêt de connaitre la composition d'une eau minérale avant de la boire ou de la faire boire ?
  3. À l'aide de ce qui a déjà été vu précédemment, préciser quel(s) ions est (sont) responsable(s) de la vertu donnée à l'eau d'Hépar ?
  4. Pourquoi ne faut-il pas utiliser cette eau pour faire quotidiennement les biberons des bébés ?
  5. À partir de la composition des eaux (donnée ci-contre), justifier pourquoi l'eau de Volvic est mieux adaptée à une personne hypertendue que l'eau de St-Yorre qui, elle, est déconseillée.