Leçons de niveau 11

Introduction à la psychologie sociale, du travail et des organisations/Le test statistique

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Le test statistique
Icône de la faculté
Chapitre no 5
Leçon : Introduction à la psychologie sociale, du travail et des organisations
Chap. préc. :La communication
Chap. suiv. :Autres concepts
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Introduction à la psychologie sociale, du travail et des organisations : Le test statistique
Introduction à la psychologie sociale, du travail et des organisations/Le test statistique
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Ce chapitre va maintenant aborder la notion du « test statistique ». Pour comprendre ce cours, il est très important d’avoir compris le cours précédent. En effet, nous allons maintenant établir de manière scientifique l’existence (ou pas) d'une réelle différence entre le groupe de type étoile et le groupe de type all-channels.
Ce cours est très important, car la psychologie sociale repose très fortement sur les statistiques et les probabilités.

Pourquoi les statistiques ?[modifier | modifier le wikicode]

La psychologie sociale est une science, cela signifie que les résultats produits lors des expériences font l’objet d'un traitement statistique afin de voir s'il existe des différences significatives entre un groupe A et un groupe B. pour faciliter la lecture, les explications relatives au traitement statistique seront précisés dans les barres déroulantes, en effet, elles vous permettront d'approfondir votre connaissance statistique.

Les statistiques descriptives[modifier | modifier le wikicode]

Les statistiques descriptives sont des statistiques qui regroupent les nombreuses techniques utilisées pour décrire, présenter et résumer un ensemble de données recueillies.

Les statistiques inférentielles[modifier | modifier le wikicode]

Les inférences statistiques consistent à induire les caractéristiques inconnues d'une population à partir d'un échantillon issu de cette population. Les caractéristiques de l'échantillon, une fois connues, reflètent avec une certaine marge d'erreur possible celles de la population.

L'inférence statistique est donc un ensemble de méthodes permettant de tirer des conclusions fiables à partir de données d'échantillons statistiques. L'interprétation de données statistiques est, pour une large part, le point clé de l'inférence statistique.

Conclusion[modifier | modifier le wikicode]

La statistique est fondamentale pour appréhender le fonctionnement des groupes. L'interprétation et l'analyse des données statistiques peut parfois être faussée compte tenu de la mécanique statistique mais elle reste un moyen sûr d'anticiper l'indice de centralité et la qualité de la communication.

Mots-clés: .