Leçons de niveau avancé

Intervalle, accord/Accords de 3 notes

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Accords de 3 notes
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Intervalle, accord
Chap. préc. :Intervalles
Chap. suiv. :Accords de 4 notes
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Intervalle, accord : Accords de 3 notes
Intervalle, accord/Accords de 3 notes
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Nous avons vu la gamme de DO, nous allons maintenant voir comment nous pouvons marier ces notes pour construire des accords de trois notes, dits accords parfaits.

Construction d'un accord parfait[modifier | modifier le wikicode]

Un accord parfait est composé de trois notes, jouées ensemble, ou séparément (arpège).

  1. la tonique 1, ou fondamentale, qui donne son nom à l'accord (DO,RÉ,MI...)
  2. la tierce 3, qui va déterminer si l'accord est majeur ou mineur
  3. la quinte 5

Il existe deux types d'accords de trois notes, les accords majeurs et les accords mineurs. Les accords mineurs évoquent la tristesse, plus que les accords majeurs qui donnent plus une sensation de plénitude et de gaieté. Ces accords peuvent encore être enrichis par une quatrième note appartenant à la gamme, et s'appellent alors accords enrichis. Nous les aborderons au prochain chapitre.

Construire un accord[modifier | modifier le wikicode]

La construction d'un accord est une question de respect d'intervalles, comme pour la gamme. La tonique est la note sur laquelle on se base et qui donne son nom à l'accord ; si la tonique est un DO/C, l'accord sera un accord de DO/C. La tierce se trouve soit 4 demi-tons au dessus de la tonique, soit à 3, selon que l'accord est majeur ou mineur. Enfin, la quinte est la note qui se trouve 7 demi-tons au-dessus de la tonique.

En se basant sur le schéma de la gamme de DO, voyons comment se construisent les accords DO/C majeur (DO/C) et DO/C mineur (DOm/Cm)* :

 1        3m 3        5              1 
<__ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __> 
 DO    RÉ    MI FA    SOl   LA    SI DO    RÉ
 C     D     E  F     G     A     B  C     D

Pour construire un DO/C majeur[modifier | modifier le wikicode]

  • DO/C = tonique,
  • MI/E = tierce majeure, car située 4 demi-tons au dessus de DO/C,
  • SOL/G = quinte, car située 7 demi-tons au-dessus de DO/C.

Pour construire un accord de DO/C mineur[modifier | modifier le wikicode]

  • DO/C = tonique,
  • MIb/Eb = tierce mineure, car située 3 demi-tons au dessus de DO/C,
  • SOL/G = quinte, toujours située 7 demi-tons au dessus de la tonique DO/C.


/!\ Attention, il est expliqué ici comment construire un accord de DO majeur puis un accord de DO mineur. Vous remarquerez que la tierce mineure dans ce cas est MIb et ne fait pas partie de la gamme de DO. Il est donc important de bien se rappeler qu’il n’est pas possible de retrouver le même accord majeur et mineur au sein d'une seule gamme.

Des accords qui sonnent[modifier | modifier le wikicode]

Nous venons d'étudier la technique qui permet de construire un accord, voyons comment plusieurs accords joués à la suite les uns des autres sonnent de manière harmonieuse.

Sur le schéma des intervalles vus au chapitre 1, à chaque note correspond un accord -que l’on peut aussi nommer degré quand on ne se réfère pas à une gamme précise- formé avec deux autres notes de la gamme :

 I     II   III IV    V     VI    VII
<__ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __>
 DO    RÉ    MI FA    SOl   LA    SI DO    RÉ    MI FA    SOl
 C     D     E  F     G     A     B  C     D     E  F     G

Les accords qui découlent de cette gamme sont ceux qui sont formés avec les notes DO/C, RÉ/D, MI/E, FA/F, SOl/G, LA/A, SI/B, accords majeurs ou mineurs, selon les intervalles.

Degré I[modifier | modifier le wikicode]

Do est majeur.

  • tonique = Do,
  • tierce = Mi
  • quinte = Sol
\relative c' { c4 e g r | <c, e g>2 }

Il est le degré I de la tonalité Do.

Degré II[modifier | modifier le wikicode]

Ré est mineur

  • tonique = Ré,
  • tierce mineure = Fa,
  • quinte = La.
\relative c' { d4 f a r | <d, f a>2 }

Il est le degré II de la tonalité Do.

Degré III[modifier | modifier le wikicode]

Mi est mineur

  • tonique = Mi,
  • tierce mineure = Sol,
  • quinte = Si.
\relative c' { e4 g b r | <e, g b>2 }

Degré IV[modifier | modifier le wikicode]

Fa est majeur

  • tonique = Fa,
  • tierce = La,
  • quinte = Do.
\relative c' { f4 a c r | <f, a c>2 }

Degré V[modifier | modifier le wikicode]

Sol est majeur

  • tonique = Sol
  • tierce = Si
  • quinte = Ré
\relative c'' { g4 b d r | <g, b d>2 }

nb : Sol (Sol majeur) est appelé relative majeure de l'accord de MIm/Em car ils ne diffèrent que d'une seule note. Mim/Em est la relative mineure de SOL/G.

Degré VI[modifier | modifier le wikicode]

La est mineur

  • tonique = La
  • tierce mineure = Do
  • quinte = Mi
\relative c'' { a4 c e r | <a, c e>2 }

nb : LAm/Am est appelé relative mineure de DO/C (DO/C majeur) car il ne diffère de celui-ci que d'une seule note : DO/C est la relative majeure de LAm/Am.

Cas particulier, Degré VII[modifier | modifier le wikicode]

Si l’on suit scrupuleusement la méthode précédente, on s'aperçoit qu’il n’est pas possible de construire un accord de SI/B. Il y a bien une tonique (SI/B), une tierce mineure (RÉ/D), mais la quinte tombe sur le FA#/F#. Le seul moyen d'obtenir un accord de SI/B qui fonctionne en tonalité de DO/C est de diminuer la quinte d'un demi-ton, et nous obtenons un autre type d'accord, dit à "quinte diminuée"

  • tonique = Si
  • tierce mineure = Ré
  • quinte diminuée = Fa
\relative c' { b4 d f r | <b, d f>2 }

L'accord est un SIdim.

Pour résumer, en tonalité de DO/C[modifier | modifier le wikicode]

  • Degré I : DO/C
  • Degré II : RÉm/Dm
  • Degré III : Mim/Em
  • Degré IV : FA/F
  • Degré V : SOL/G
  • Degré VI : LAm/Am
  • Degré VII : SIdim

Si un air est composé avec les notes de cette tonalité, ces sept accords seront à même de l'accompagner.

Pour une vision plus simple[modifier | modifier le wikicode]

Il suffit de jouer à saute-mouton avec les notes:

...DO, RÉ, MI, FA, SOL, LA, SI, DO, RÉ, MI, FA, SOL, LA, SI, DO...


  • DO : DO, MI, SOL,
  • RÉm : RÉ, FA, LA,
  • MIm : MI, SOL, SI,
  • FA : FA, LA, DO,
  • SOL : SOL, SI, RÉ,
  • LAm : LA, DO, MI,
  • SIdim : SI, RÉ, FA.


Je vous invite fortement à concrétiser tout ceci en transposant ce que vous venez de voir sur le clavier d'un piano.