Leçons de niveau 15

Gestion de la communication dans les organismes socio-professionnels/Le rétro-contrôle : vers une approche globale de la communication

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Le rétro-contrôle : vers une approche globale de la communication
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Gestion de la communication dans les organismes socio-professionnels
Chap. préc. :Introduction à la communication
Chap. suiv. :Les différents modes de gestion de la communication dans un organisme
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Gestion de la communication dans les organismes socio-professionnels : Le rétro-contrôle : vers une approche globale de la communication
Gestion de la communication dans les organismes socio-professionnels/Le rétro-contrôle : vers une approche globale de la communication
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Schéma du processus globale de la communication

Lors d'une rencontre on instaure des mécanismes importants : on réagit de façon partiale, faussé par des bruits relationnels. On procède à des accords ou des tentatives de déstabilisation. Cette phase de flottement précède l'établissement d'une relation et ce base sur des aprioris, des étiquettes et autres stéréotypes.

Retenez qu'une communication « parfaite », c'est-à-dire qui ne subit aucune interférence, est une utopie. Étant donné son rôle central et son importance capitale dans tout projet, on peut considérer la communication comme une discipline à part entière ; certains parlant même « d'art ».

Risques liés à la communication[modifier | modifier le wikicode]

Le contexte[modifier | modifier le wikicode]

Le contexte et l'environnement dans lesquels se déroulent la communication influent sur ses protagonistes, indépendamment de leur volonté. Réciproquement, la seule présence d'un individu constitue une modification du contexte.

La culture[modifier | modifier le wikicode]

Les valeurs auxquelles est attaché chaque protagoniste sont également un facteur influant sur la communication. La culture des individus est la résultante de nombreux éléments allant des phénomènes de société aux expériences personnelles.

Les personnes[modifier | modifier le wikicode]

Des déformations et des perceptions différentes interviennent dans les communications tant orale que visuelle. Les environnements de chacun stimulent les différences de perception (code, cartes, entendu, senti, ressenti…)

La relation[modifier | modifier le wikicode]

Pendant la communication, il y a échange de définitions de la relation qui unit les protagonistes. Chacun exprime comment il se perçoit et comment il perçoit la réponse de l'autre. Si ces définitions divergent, cela peut entraîner un conflit.

Des erreurs de traduction peuvent découler de la perception du réel de chacun, si des conclusions définitives sont déduites d'expériences personnelles. Cela peu alors induire à favoriser une information à une autre, conduisant à une mauvaise interprétation ou au désaccord.

Il arrive parfois que les difficultés s'accumulent : la condition émotionnelle, les comportements privilégiés par la volonté de se réfugier, les difficultés à prendre du recul et analyser la nature de la relation à l'autre.

Des enjeux personnels, même inconscients, peuvent conduire à des comportements répétitifs dont il est difficile de sortir.

Tout cela constitue autant de brèches dans la communication à même d'engendrer des conflits.

Les relais[modifier | modifier le wikicode]

Comme l'illustre le jeu du téléphone arabe, la communication se dégrade de nœuds en nœuds. Les lois de transformation du message peuvent être d'une aide précieuse pour bien communiquer.

Problématique Réaction à avoir
La phase d'appauvrissement Garder ce qui est important et éliminer les détails.
Ajouts successifs qui finissent par rendre le message incohérent Privilégier la communication direct.

Les trois processus déformateurs[modifier | modifier le wikicode]

Attitudes et comportements plus efficaces[modifier | modifier le wikicode]