Fables de La Fontaine/Livre I, Le Loup et le Chien, analyse générale

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Livre I, Le Loup et le Chien, analyse générale
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Fables de La Fontaine
Chap. préc. :Résumé
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Fables de La Fontaine : Livre I, Le Loup et le Chien, analyse générale
Fables de La Fontaine/Livre I, Le Loup et le Chien, analyse générale
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Emplois et valeurs des modes et des temps[modifier | modifier le wikicode]

Verbes employés Modes et temps Valeurs et justification de l'emploi
« n'avait » (1) imparfait description
« faisait » (2) imparfait habitude
« rencontre » (3), « l'aborde » (4) présent narration
« s'était fourvoyé » (4) plus-que-parfait du passé du passé, retour retrospectif en arrière
« l'eût fait volontiers » (6) subjonctif, plus-que-parfait action qu'il a imaginé au passé, actions qui ne sont pas réels, conditionnel/passé
« Il ne tiendra » (13), « vous ferez bien » (15), « faudra » (22) futur simple dans le dialogue, l'avenir des personnages
« repartit » (14), « reprit » (22), « dit » (33) passé simple raconter les actions, le récit
« Quittez » (15), « suivez-moi » (21) impératif présent un conseil, proposition, invitation
« sont » (16), « est » (18) présent description
« il vit » (32) passé simple il vient de voir l'élément, action qui nous amène dénonciation/actualité à la fin de l'histoire
« je ne veux » (39) présent
« s'enfuit » (41)
« court » (41)

Analyse du texte[modifier | modifier le wikicode]

  • La Fontaine est un écrivain du classicisme
  • Fables est une apologue
  • 26 ans pour écrire les 12 Livres des Fables, pendant le Grand Froid, une crise agraire
  • Livre I est le début de l’oeuvre, premier essai
  • 2 personnages, typique pour une fable
  • C’est une fable, une poème, un texte argumentatif, il raconte une histoire
  • Il est bien écrit, soutenu,
  • Écrit en vers, beau, c’est mieux que le prose
  • Le chien est domestiqué
  • Les deux animaux sont pareils, relativement proches
  • Les animaux ont un comportement pareil des humains
    • Un loup sauvage, chasseur, libre
    • Un chien domestiqué, enfermé, captif mais nourri
  • Animaux sont génétiquement proches mais différents
  • Le Chien est domestique, vit dans la maison
  • Le Loup est
    • braconnier, il chasse dans les forêts, c’est illégal est dangereux
    • noble qui ne respect pas le seigneur, pas son sujet du seigneur
  • C’est un texte argumentatif
  • Le Chien cherche à convaincre/séduire/manipuler les sentiments du Loup pour devenir un chien comme lui
  • Il décrit les inconvénients d’un loup et les avantages d’un chien mais il ne dit pas les avantages d’un loup
  • le Loup commence à comprendre qu’il a l’avantage
  • Loup face au Chien est libre
  • L’argumentation est dans le moral, il est implicite, il faut que le lecteur déduise le texte
  • Le texte commence avec le Loup donc il est le personnage principale et le texte est au point de vue du Loup
  • Le texte est long et rempli de dialogue
  • C’est en vers donc c’est une poème

Bilan[modifier | modifier le wikicode]

Lien avec les documents précédents[modifier | modifier le wikicode]

  • Même époque, le XVIIe siècle. Même mouvement, le Classicisme.
  • Comme La Bruyère, il instruit et plait, suivant le principe du classicisme.
  • Le moral est implicite, il raconte une histoire, c’est une apologue et un texte argumentatif, l’argumentation est indirecte.
  • Parler de la faim et de la misère, réflexion morale sur ces points-là.

Les spécificités du texte de La Fontaine[modifier | modifier le wikicode]

Un conte classique[modifier | modifier le wikicode]

  • De la faim/misère pose une question philosophique : mieux vaut-il vivre libre mais affamé que dans la servitude sans craindre la faim ?
  • Nous avons un nouveau « genre » argumentatif : la fable
    • récit/histoire (fictif)
    • de la même époque : poèsie
    • univers merveilleux puisque les animaux sont humanisés, ils parlent, actions humaines, comportements humains, un majuscule dans le nom propre

Les étapes traditionnels d’un conte : schéma narratif

  1. La situation initiale : la présentation péjorative du Loup (v. 1 et 2) en temps habituel, l’imparfait (desc.)
  2. Élément perturbateur : apparition du présent, présent de narration (passé simple), rencontre avec le Chien (v. 3 et 4), desc. mélioratif du deuxième personne, l’histoire commence
  3. Péripéties : dialogue, avancements de l’histoire
  4. Eléments de résolution : « il vit » est du passé simple, le Loup a aperçu puisqu’il y a trace d’un collier
  5. La solution finale : le Loup prend la fuite, il continuait sa vie, affamé mais libre

Tous les éléments précédents (schéma narratif, emploi de temps) vaut au sens de plaire au lecteur (instruire et plaire), il est plaisant puisque :

  • L’histoire est courte, brève et éviter à s’ennuyer
  • Elle avance rapidement, la situation initiale est brève
  • Il y a de dialogue, rend l’histoire vivante
  • Facile à comprendre

Un texte poétique[modifier | modifier le wikicode]

La Fontaine a choisi la variété :

  • Le mètre (8/10/12), 3 chiffres différents vaut la variété
    • 1ère partie : 8 vers signifient la pauvreté/misère
    • Fin du texte : 12 vers signifient la liberté, la vraie richesse
  • Rimes : La Fontaine utilise tous les dispositions
    • Croisées : rencontre/dispute ou conflit
    • Suivies : réflexions/pensées en rencontrant le Chien
    • Embrassées : dialogue

Dans notre poème, il y a des rimes riches, pauvres et suffisants. Normalement, un poète ne fait pas des rimes pauvres. Les rimes sont alternativement masculins et féminins et donc ils sont ironiques, et La Fontaine respect les règles/alternance.

Grandville, Le Loup et le Chien (1838-1840)
  • Deux personnages : gras/maigre ; pauvre/riche
  • vêtements : costume claire
  • cadre spatiale : à gauche : forêt (Loup) ; à droite : maison bourgeoise (Chien)
  • thème : servitude/liberté collier du Chien
  • cage d’oiseaux (Chien)/oiseaux libres (Loup)
  • main du Chien indique la gêne, couvre le visage
  • ils sont bipèdes avec un tete animal, comme des êtres humains
  • fable humanisé/modernisé
    • costume du XIXe siècle
    • signe que la fable possède une valeur atemporelle
    • plus actuelle

Un texte argumentatif[modifier | modifier le wikicode]

C’est un apologue : l’argumentation indirecte qui passe par la fiction.

  • pas de morale explicite (donc implicite)
  • au lecteur à devenir la morale à partir des indices
  • Chien parle plus lentement que Loup

Pour devenir Chien

  • métier facile
  • capable d'être gras (signe de statut/excès), noble aime excès
  • mépris pour les pauvres, les misérables
  • insensible, impitoyable
  • hypocrite
  • est cruel et immoral

Un chien est un individu cruel et immoral et donc son comportement est immoral

  • il cache les convénients de sa vie
  • il est hypocrite, il est honte

Avec ces informations, le Loup préfère de s’enfuir. Il vaut mieux d’avoir une vie libre et misérable parce qu’on considère que ce soit morale.