Leçons de niveau 12

Expériences autour des cinq sens/Cinq sens: l'ouïe

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Cinq sens: l'ouïe
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Expériences autour des cinq sens
Chap. préc. :Cinq sens: le toucher
Chap. suiv. :Cinq sens: la vue
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Expériences autour des cinq sens : Cinq sens: l'ouïe
Expériences autour des cinq sens/Cinq sens: l'ouïe
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

L'oreille, siège de l'ouïe, est l'organe pour transformer un signal mécanique en signal électrique qui sera interprété par le cerveau. L’oreille absolue est l’aptitude, à déterminer à l'écoute d'un son musical la ou les notes de musique correspondantes à une hauteur de son, c'est-à dire à une fréquence précise.

Cet article peut être utilisé pour illustrer une des Expériences autour des cinq sens.

Utilisation en classe[modifier | modifier le wikicode]

Pour une activité expérimentale destinée à la classe de première STL-STI2D, on peut illustrer les notions de période et de fréquence dans la partie "confort acoustique" du programme.

La flûte joue-t-elle juste?[modifier | modifier le wikicode]

Le but de la manipulation est de déterminer si la flûte joue juste. Il faut donc trouver si les fréquences des notes émises par la flûte correspondent aux fréquences tabulées.

Le matériel disponible : 1 flûte à bec, 1 oscillateur, 1 microphone lié à un amplificateur audio, des câbles de connexion.

Démarche expérimentale[modifier | modifier le wikicode]

SOLflute.png

On choisit de répondre en s'appuyant sur l'analyse d'une seule note.

On choisit de jouer la note SOL.

  • Brancher le microphone à un amplificateur audio et relier l'amplificateur à l'oscilloscope.
  • Jouer le SOL à la flûte et mesurer plusieurs périodes à l'aide de curseurs.

Schéma du montage[modifier | modifier le wikicode]

Schéma flute.png

Résultats et interprétation[modifier | modifier le wikicode]

Echelle de temps : 500µs/div

On mesure 3T = 3,86 ms

D'où T = 1,286 ms

A partir de la période, on calcule la fréquence avec la formule f=1/T.

On trouve f=777 Hz

Calculons l'incertitude sur la fréquence lorsqu'on utilise les curseur sur l'oscilloscope avec un niveau de confiance 95% :

Incertitude.png

On trouve U95(f) = 17 Hz

Le résultat est donc : fsol = (777 ± 17) Hz avec un niveau de confiance 95%.

Cela signifie qu’il y a 95% de chance que la fréquence de la note soit dans l'intervalle [760 Hz ; 794 Hz].

La fréquence tabulée est 784 Hz (SOL4), on constate donc que la valeur tabulée est dans l'intervalle de confiance.

Conclusion[modifier | modifier le wikicode]

Le sol4 de la flûte est donc juste. On pourrait reprendre cette démarche pour chacune des notes, et si toutes les notes sont justes, on pourra conclure que la flûte joue juste.